Partagez
Aller en bas
avatar
Modérateur
Modérateur
Date d'inscription : 02/05/2017
Messages : 292
Date de naissance : 16/10/1970
Age : 47

Identité du personnage
Nom du personnage: Indimalta
Métier (MTERP): Ébéniste
Voir le profil de l'utilisateur

Harya

le Lun 8 Mai - 23:34




Nom du personnage :
Harya

Age :
26 ans

Ethnie :
Zamoréenne

Religion :
Bel

Alignement :
Neutre

Métier :
Ebeniste



Taille :
1m75

Poids :
66 kg

Apparence :
Elancée, plutôt bien portante, très généreuse de poitrine, Harya ne prête pas à plaindre. Elle un un port négligent, presque nonchalant. Une démarche souple, et des pieds au pas particulièrement délicat. Son corps fin et mat, sculpté par la rigueur des terres de l'Exile, est marqué de plusieurs cicatrices.
Elle a des yeux vert, des nattes brunes, et un visage avenant.

Personnalité :
Elle est enclin au sourire, au rire, et sa voix rêche est dynamique, parfois envahissante. Elle parait curieuse de tout et à son aise en tout point, si bien qu'elle parait confiante aussi bien en elle-même qu'envers les autres. Elle apparaît généreuse et courtoise, mais sans éducation. Elle est extrêmement passionnée, fidèle en amitié jusque l'abnégation.



Orpheline très tôt, elle s'est faite les mains pour subsister par le vol à l'étalage, puis de fil en aiguille les mauvaises fréquentations se sont succédées jusqu'à ce qu'elle soit prise et vendue. Elle s'est vite aperçue que si elle voulait survivre, le mieux était d'attendre et d'apprendre ce qui pourrait lui servir, la danse par exemple. Son vieux maître en était féru, et même si Harya n'était pas une experte, elle savait le séduire pour qu'il lui fiche la paix ensuite. A la mort du vieux maître, elle a servit le fils. Elle s'est aperçue que ce qui lui faisait la vie tranquille auparavant, ne provoquait pas les memes réactions chez le fils. Un jour elle en eu assez de subir les élans du jeune homme, et sa machoire claqua avec certain esprit de revanche. Violentée, elle fut jugée et sans crier gare exilée.
avatar
Modérateur
Modérateur
Date d'inscription : 02/05/2017
Messages : 292
Date de naissance : 16/10/1970
Age : 47

Identité du personnage
Nom du personnage: Indimalta
Métier (MTERP): Ébéniste
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Harya

le Jeu 1 Mar - 1:46
La fin de la Zamorienne Nordique


Elle était ravie de sa visite, Dranor, puis Asrat. La soirée se présentait bien sur la terrasse de de sa maison de « craie et d’herbe » ; la présence d’Asrat était toujours d’un réconfort en ces heures sombres, et celle de Dranor, inopinée était d’un enchantement.

Lorsqu’elle perçut un cri strident déchirer le calme de la petite vallée, en provenant du temple, la peur l’étreignit, mais elle se précipita pour s’équiper. A la va vite, son pagne vola dans sa chambre, elle enfila ses grosses plaques de métal argenté qui lui protégeaient la poitrine, ajusta les chaines et le pagne léger qui accompagnait la tenue, puis arracha carquois et arc à son présentoir, ainsi que son épée de glace noire. Elle cru percevoir comme quelque gémissement lorsqu’elle la ceignit au ceinturon.

Pieds nus, tresses au vent chaud, elle s’élança vers les hautes murailles du temple, sautant les marches quatre à quatre, jusque se retrouver devant une entrée abattue et éventrée. Dranor et Asrat était sur le péron de l’entrée, ils observaient, Asrat semblait terrorisée. Au dessus, sur les marches, les Mitrans lourdement armurés et armés, évoluaient vers les hauteurs.

Harya pensa à Akhoris qu’elle imaginait prostré par la terreur dans quelque recoin sombre, à Sotisse, à …. Elle vit une femme dévaler les escaliers, vêtue d’une armure d’écailles, esquivant les attaquent, elle fondit vers les murailles et disparu comme la mort aux trousses. La Zamorienne nordique se rappela de ce guerrier qui avait rejoint le temple, affaiblit, et puis elle cria vers Asrat « Akhoris ??? Akhoris l’est où ?? », et Asrat à lui répondre totalement paniquée « Il doit être là haut… ».

Harya ragea, elle chercha à monter, gravir au-delà de ses pics, Asrat lui montra le chemin. Avec Dranor ils parvinrent tous trois au bas des escaliers interminables, et un Mitran faisait face.
Harya lui criait de foutre le camp, elle banda son arc, il ne répondait pas, elle cria encore en vain, et enfin elle tira…. Dranor bloqua un moment le Mitran, Harya fondit vers les hauteurs, seul comptait la protection des siens, tirer Akhoris de là, toute faire pour le tirer de là.

Son épée chantait, l’enivrait tendit qu’elle s’abattait sur les uns et les autres. C’était la pagaille, des chauves souris arrivaient sans cesse et donnaient aux Mitrans à s’occuper. Mais ils étaient quatre. Harya sentit le fer entamer sa chair à plusieurs reprises, mais la rage semblait annihiler toute douleur. Le sang gênait sa vue, ses mains devenaient glissantes, et pourtant elle se battit longuement. Ses flèches fusaient sur les plaques des Mitrans, le fer du ciel les blessait mais pas assez. Changeant d’adversaire, sa lame chantante ne pénétrait pas assez non plus, pourtant elle frappait de tout son énergie, bondissant de toit en toit, cherchant à les épuiser. L’adversaire était d’une résistance et et d’une endurance surprenante. C’est désenchantée qu’elle s’aperçut que  rien ne semblait l’affaiblir.

L’épuisement gagna Harya, au bas de ce muret, au pied duquel Deucalion lui tailla en profondeur la hanche. Elle chancela, s’affaissa sur elle-même, serrant sa garde, jusqu’à se répandre sur une pierre qu’elle trouva froide. Elle comprit que toute son énergie n’avait pas été suffisante pour sauvegarder Vitorismo, le venger… pas suffisante pour protéger Akhoris, Sotisse… qu’était il advenu de Dranor et d’Asrat… qu’adviendra-t-il de tous ceux qu’elle aimait.. « Ymiiiirr !! » Une plainte, un cri de défi tandis qu’elle cherchait les escaliers du regard, mais la voix s’étrangla, sa vue se dissipa lorsqu’une lame s’enfonça dans sa gorge. Cette impétueuse et singulière flamme, nourrie par la générosité et par ses proches, vacilla et s’éteignit, dans un soubresaut glauque.



« Harya est un personnage qui évoluait sur le serveur depuis 7 mois. Quant à moi, le marionnettiste, je l’accompagnait tous les soirs, souvent le week end dans toutes ces aventures qui font la richesse RP de ce serveur. C’est forcément un personnage qui m’a marqué, et qui par ses traits de caractère était des plus plaisants à jouer. Harya s’est enrichie, abreuvée et régalée de votre rp à chacun, au fil des soirs, des semaines et des mois… Une longue, très longue histoire dans ces terres tellement hostiles.  Mais il y a une fin. Merci à toutes et à tous. »

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum