Partagez
Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 04/09/2018
Messages : 2

Identité du personnage
Nom du personnage: Yssis
Métier (MTERP): Thaumaturge
Voir le profil de l'utilisateur

Yssis

le Mer 5 Sep - 21:54



Nom du personnage :
texte
Age :
24 ans
Ethnie :
Stygienne
Religion :
Set, naturellement, mais Derkheto, en fait.
Alignement :
Chaotique Neutre
Métier MTERP :
Apothicaire, quand elle remue pas les hanches
Langues parlées :
Stygien.
Armes :
Deux grands yeux clairs






Taille :
1,70 m
Poids :
65 kg
Apparence :
Yssis est une jeune fille à la peau dorée et aux cheveux bruns fournis, abondants, parcourus de reflets roux. Ses yeux sont très clairs, d'un vert limpide.
Personnalité :
Trés Stygienne: hautaine, orgueilleuse, capricieuse, meuteuse... Le reste est à decouvrir en jeu



Yssis est la fille unique d'un Thaumaturge de Khémi, une jolie enfant bien trop gâtée, au caractère très arreté. Le père désirant pour sa fille une vie meilleure la fait accepter au temple de Derkhéto, mais la gamine, têtue au possible, se cabre devant l'autorité des prêtresses. Seule la danse parvient à la canaliser, mais les pratiques orgiaques la révulsent tant qu'elle s'en rend malade. Au bout d'une année d'étude, les prêtresses sont forcée de la renvoyer dans sa famille.

Elle préfère traîner dans le laboratoire de son père, à étudier les potions et les mélanges alchimiques, ainsi que les drogues. Celui ci lui laisse consulter les grimoires, persuadé qu'une fille ne peut exercer un tel métier. Dans son dos, il prend des contacts, il négocie des contrats, et à l'age de vingt ans, Yssis se retrouve plantée en face d'un homme affreusement riche, mais affreusement gras, dont on lui annonce qu'il sera son mari.

Cette fois, elle a beau pleurer, se rouler par terre, refuser ses repas, rien n'y fait : le Père tient bon, et la jeune Yssis se retrouve enfermée dans une cage dorée, ou elle s’ennuie, et danse seule derrière les moucharabieh, s'enivrant des odeurs de jasmin. Pas une nuit ne se termine sans qu'elle n'ait fondu en larme. Son mari a beau la couvrir de cadeau, la noyer dans la soie la plus précieuse, la parer des plus belles pierres exotiques, la belle reste infiniment triste et de surcroît, ne semble pas pouvoir enfanter.

Le Mari consulte alors plusieurs prêtresses de Derkheto, des guérisseurs, et même quelques sorcières obscures, mais rien n'y fait, le Ventre d'Yssis reste plat. Les seuls moment ou elle semble heureuse, c'est lorsqu'elle danse, et elle ne consent à remuer que lorsqu'elle est persuadée d'être seule, ou encore, lorsqu'elle peut se rendre en visite chez son père, consulter ses précieux grimoires.
Devant le constat de l'impuissance des prêtresses, il faudra bien pointer un coupable à stérilité de la belle, alors, on pointe le savoir du doigt. Trop érudite, elle se serait maudite elle même ! On finit par souffler à l'oreille du Mari qu'il pourrait bien la remplacer, que les candidates ne manquent pas.

Et le Mari, frustré, décida que si elle n’était pas à lui, elle ne serait à personne. Or, on ne refuse rien à un noble Stygien...
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum