Partagez
Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 11/05/2018
Messages : 5

Identité du personnage
Nom du personnage: Inkosazana
Métier (MTERP): Garde chiourme
Voir le profil de l'utilisateur

Inkosazana

le Jeu 30 Aoû - 22:48
[center]


Nom du personnage :
Inkosazana
Age :
25 ans
Ethnie :
Amazone des savanes
Religion :
Panthéon kushite, et shemite. Ouverte, mais pas à tout (Yog, Set, Mitra).
Alignement :
Loyale neutre
Métier MTERP :
Esclavagiste, traitement de faveur pour les femmes
Langues parlées :
Kushite, bases de stygien (sait lire ces deux langues, ne sait écrire que sa langue natale)
Armes :
Lance, hache a double tranchant, bouclier




Taille :
1m89
Poids :
94 kg
Apparence :
Musclée
Personnalité :
Noble, misandre, orgueilleuse, combattive



Tu seras la hache de notre tribu, et tes coups feront tomber nos ennemis.


- « Qu’est-ce que tu as fait, Inkosazana ?! Elles sont toutes mortes ! toutes ! »

[La grande amazone était agenouillée, prostrée. Les chaines alourdissaient ses poignets. Autour d’elle, des dizaines de guerrières l’observaient, debout. Devant elle, sa mère, pleurant autant de larmes de rage que de tristesse.]

« C’est ça, ta victoire ? Jamais notre tribu ne s’en relèvera. »

[Inkosazana leva les yeux, et siffla entre ses dents.]

- « Si tu ne t’étais pas interposée… les trois tribus seraient à moi. J’aurais pu dominer tout le Sud du fleuve, et même la Reine aurait été obligée de me remarquer. »

[Elle reçut une violente gifle, qui la fit taire, et détourner le regard.]


Tu seras le bouclier de notre tribu, et sous ton égide, notre peuple sera protégé.


- « Allez, avance. Avant que tu ne partes, je voudrais que tu contemple le carnage que tu as causé. »

[Alors qu’elle marchait dans les rues du village détruit, les chaines à ses poignets la tiraient, manquant de la faire tomber parfois. Sa mère, l’ancienne chef de la tribu, était toujours à côté d’elle, la regardant avec mépris. La lente procession l’accompagnait. Autour d’elle, des corps, des maisons brulées. Les cris d’un enfant ayant perdu son père.]


Tu seras la laisse de notre tribu, et tes chaines tiendront fermement les ennemis que tu auras asservis, ils aideront notre peuple à devenir grand.


[Le stygien sourit, acceptant la bourse de pierres précieuses.]

- « Bien sûr, grande cheffe. Elle sera emmenée à l’exil. Tu peux avoir confiance en moi. Mais, si je puis me permettre… tu pourrais en tirer un bon prix en la vendant en Stygie. Une fille de chef… qui a été chef elle-même, en plus. Tu serais riche. »

[La vieille femme secoua la tête, tendant la chaine reliée au cou de sa fille à l’homme.]

- « Je ne vendrai pas ma propre fille. Au moins, là où elle va, elle aura une chance de se racheter. »

[Inkosazana baissa la tête, se résignant à son destin, alors qu’on la chargea dans le convoi stygien.]


Maintenant, relève la tête, ma fille. Et quand tu auras quinze étés, tu recevras la couronne que je porte. Je sais que tu t’en montreras digne.


[La jeune amazone ferma doucement les yeux. Ses mains, attachées à la croix, ne lui faisaient même plus mal. Ses poignets étaient certainement brisés par le poids de son propre corps, depuis le temps. Elle n’était plus que l’ombre d’elle-même. Puis… une des cordes, séchée par le soleil… céda enfin.]
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum