Partagez
Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 09/07/2018
Messages : 3

Identité du personnage
Nom du personnage: Zeltha Svandrif
Métier (MTERP): Sauvage
Voir le profil de l'utilisateur

" La Sauvageonne " Zeltha Svandrif

le Mar 10 Juil - 23:15




Nom du personnage :

Zeltha Svandrif

Age :

Une vingtaine d'années.

Ethnie :

Picte.

Religion :

Jhil.

Alignement :

Neutre.

Métier MTERP :

Chasseuse / Sauvage.



Taille :

Environ un mètre soixante-dix.

Poids :

Soixante-quatre kilos.

Apparence :

Notre sauvageonne se meut dans une corpulence fine et athlétique, environ 1 mètre 70 pour 64 kilogrammes. Une carrure taillée et travaillée dans les mœurs de sa tribu. Ni maigre, ni grosse, Zeltha se tient fièrement dans une allure tout à fait banale, bien que ses généreuses courbes puissent être enviantes et enivrantes. Celle-ci arbore une peau douce à la pigmentation blanchâtre, atypique des Pictes. Son apparence est conjuguée à une longue crinière brune ondulant dans le vent, longeant son échine. Son visage présente un nez, qui n’est en rien proéminent, de lourds sourcils, très suggestifs et alertant en permanence son humeur. Ses fines lèvres et ses yeux marron, en amandes viennent adoucir son faciès pour lui donner un air inintentionnellement inoffensif et une mâchoire légèrement carrée vient lui soutenir la mine. Sa peau est très souvent ornée d’une peinture blanche, témoignage de sa maturité au sein des siens. La pauvre ne sait malheureusement ni lire, ni écrire. C’est à peine si elle sait s’exprimer. Son ancien clan utilisait exclusivement le langage corporel, un sorte de langage des signes. Si celle-ci venait alors à sourire, cela dévoilerait ses dents monstrueusement aiguisées.

Personnalité :

Cette petite sauvage est animée par une immense curiosité, si celle-ci ne peut s’empêcher de mettre son nez partout et fouiller la moindre amphore, elle s’arrête là où le danger semble commencer. Il est rare de la voir aller de l’avant sans songer aux différents risques. Elle adopte alors un comportement très méfiant, voire craintif à l’égard des choses qui lui sont inconnu. Malgré ses airs inoffensifs, Zeltha est une guerrière, Elle n’est donc pas sans ressources. Malheureusement son comportement craintif à tendance à prendre le dessus. Elle préfère vivre et fuir que mourir au combat. Outre tout ceci, cette Picte est une grande gourmande, manger un sanglier en entier n’est même pas un véritable défi pour elle ! La nourriture est son péché mignon. Ses allures sauvages ne l’empêche absolument pas d’être féminine et à user de ses charmes naturels, bien qu’elle ne soit pas aussi éduquée qu’une dame de la cour le serait.





Près d’un fleuve, bordant les terres, avait élu domicile, une bien étrange tribu Picte. Ceux-ci se nommèrent les Kränes. Un nom à connotation barbare, mais détrompez-vous, ces individus étaient les plus «  pacifistes  »  de leur semblables. Il s’occupait avant-tout d’eux même, ignorant leur congénères. Vivant de la cueillette et de la pêche, ces être primitifs se démarquèrent drastiquement de leur confrères, qui eux, subsistaient principalement grâce aux pillages. Et c’est dans cette tribu que notre petite Zeltha vit les premiers doux et chaleureux rayons du soleil. Issu d’un esclave étranger, à la peau blanche, et d’une mère Picte. Zeltha vécu ses premières années à apprendre la fonction de femme, dans cette tribu particulière où régnait le pouvoir matriarcale. Les femmes étaient naturellement supérieures aux hommes et endossaient les rôles primordiaux, tel que chasseuses ou guerrières. Les hommes quant à eux étaient principalement des prêtres ou homme religieux de Jhil, entité vénérée chez les Kränes. Une entité qui prenait la force d'un corbeau humanoïde et qui promettait la force et la liberté pour les fort. Il n’était cependant pas impossible qu’un homme puisse assumer un rôle de femme, et qu’une femme devienne prêtresse à son tour, bien que ce phénomène soit très minoritaire. Les rôles étaient distribués dès la naissance de l’enfant. C’est Jhil qui décidait via les paroles du grand prêtre et c’est ainsi que Zeltha fut nommée guerrière Kräne. Celle-ci fut entraînée et son corps fut taillée et retaillée pour cette fonction. Dès son plus jeune âge, elle apprit à manier les armes et les arts du combat, mais également à se débrouiller toute seule si elle venait à se retrouver séparée de la tribu.

Une fois prêtes et physiquement matures, les femmes entreprenaient un rite dit de maturité. Ce rite consistait principalement à chasser et ramener la carcasse d’un dangereux gibier, afin de prouver sa force au combat. De vivre seule pendant quelques semaines et de revenir avec des ressources utiles pour le clan. Une fois tout ceci accompli, les femmes matures devaient alors se peindre le corps afin d’informer au reste de la tribu qu’elles étaient mûres et prêtes à être féconder. Les hommes n’avaient guère leurs mots à dires lorsqu’il s’agissait de choisir une prétendante. C’est les femmes qui décidaient et bien-évidemment, les hommes les plus.. fertiles.. étaient très rapidement sélectionnés, il avait cependant la possibilité de refuser les avances d’une femme, mais ce comportement était rarement bien vu. Jhil prenait également une place très importante lors de ce rituel et dans la vie de la tribu en général. la femme qui devait passer à l’âge adulte se voyait donner le plus pur des morceaux de chair humaine. Un festin était généralement organisé et des sacrifices étaient réalisés à chaque grande occasion. C’est ici que les hommes devaient briller et se démarquer des autres pour attirer les faveurs des femmes les plus influentes de la tribu, ils dansaient, chantaient.. Il était nécessaire d’avoir une descendance forte pour asseoir l’avenir des Kränes. Il y avait également le rituel de la nouvelle lune, qui se faisait à chaque pleine lune, et d’autres, bien plus secondaires. Zeltha passa donc le rituel de maturité, comme toutes les autres femmes dignes du clan. Elle ramena une carcasse de léopard et surviva les quelques semaines, en revenant accompagnée de diverses peaux de bêtes.

Malheureusement, elle ne pû profiter de son nouveau statut très longtemps. Les Kränes fut rapidement rayés de la carte par les tribu avoisinantes. Ils étaient riches et possédaient des biens convoités par beaucoup d’autres sauvages. Zeltha protéga son foyer comme elle ferait pour un membre de sa famille.. Mais cela n’eut pas suffit. Peu de Kränes suvivèrent et le peu des survivants finirent esclaves ou bien sacrifiés pour la gloire de Jhil. Sauf notre petite Zeltha.. Qui pour une raison bien mystérieuse, atterrit dans les terres de l’Exil.. Accrochée à sa croix et sauvée par un étranger. Il lui offra une nouvelle chance, et c’est comme ceci que son périple commença. Sa nouvelle vie dans un territoire qu’elle ne connaissait pas, ses compétences personnelles seront misent à l’épreuve, c’est une certitude.



( Je ne suis l'auteur d'aucune de ces images ! Sauf la première. )
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum