Partagez
Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 07/07/2018
Messages : 3

Identité du personnage
Nom du personnage: Thetiss
Métier (MTERP): Maître maroquinier
Voir le profil de l'utilisateur

Thetiss

le Dim 8 Juil - 14:08




Nom du personnage :
Thetiss
Age :
30
Ethnie :
Stygienne
Religion :
Derketo
Alignement :
Neutre mauvais
Métier MTERP :
Couturière. ses base en teinture et travaille du cuir un peu complémentaire de son métier principal pourrai l'orienté plus tard dans l'un ou l'autre de ces domaine.



Taille :
1M72
Poids :
63kg
Apparence :
Thetiss est grande pour une femme stygienne, 1M72, un corps athlétique, agile et bien entretenu, sa peau légèrement basané semble velouté et reflète le soleil à merveille.
Ses posture et son allure général donne une impression de noblesse appuyé par des yeux brun et lumineux qui semble brillé d’une lueur aguicheuse qui attire les regards et les pièges comme un étaux.
Quant elle fixe une personne en fonction de son humeurs elle parai sensuel et avenante, ou inquiétante et glaciale.




Thetiss du haut de ses 30 ans est une femme à l’allure mature et aux traits nobles et chics. Calme et habituellement diplomate avec ses pairs elle se transforme en folle furieuse brisant les vases et jetant divers couverts passants à sa portée quand elle se trouve trop contrarié.

Issue d’une famille d’artisans couturiers aisés possédant une bonne notoriété parmi l’aristocratie de Luxur, elle a vécu dans le luxe et la facilité relative d’une richesse faite d’or mais aussi de relation.

Entre 12 et 16 ans, c’est une formation martial qui berça ses journées. Voulant renforcer le caractère un peu diffus de leur fille, ses parents ont engagé un très bon instructeur.
Cette formation fût en partie un échec, l’instructeur parti sur la remarque suivante : « bah .. elle tient sa lance du bon côté et arrive à ne pas se tirer une flèche dans l’pied… c’est déjà çà … »

Après un passage de deux années à partir de ses 16 ans dans un temple de Derketo pour y apprendre comme beaucoup de jeunes filles issues de bonnes familles les arts érotiques de la déesse, elle en sorti bien armée pour user de séduction dans la vie de tous les jours.

Plusieurs années s’écoulent alors, faite d’orgie, de dépravation et tout de même de travail dans les ateliers ou entre ses doigts glissent d’innombrables bandes de tissus et de soie formant des robes magnifiques pour celles pouvant se les offrir.

Tout le monde retiendra dans son entourage une personne aimable, intelligente et douée dans son domaine de prédilection. c’est dans ce contexte qui parait idyllique et d’une grande banalité qu’une sombre affaire ternie la fresque de son existence.

Trois meurtres, trois nobles, trois corps retrouvés poignardés sans avoir été volés, retrouvés nus après des ébats visiblement très physiques. Nombreuses enquêtes conduites par les familles ont dévoilé des relations avec dame Thetiss. Machination ou véritable meurtrière ? Peu importe, quelque donations généreuses et de bonne relation l’enquête officielle se retrouve abandonnée.

Thetiss malgré tout aura la surprise d’être réveillé une nuit comme une autre par plusieurs hommes et femmes masqués, enlevée et mise sans ménagement à l’arrière d’une charrette pour un voyage interminable, en route pour l’exile afin de disparaître à jamais de Luxur...
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum