Partagez
Aller en bas
Donateur
Donateur
Date d'inscription : 09/05/2018
Messages : 9

Identité du personnage
Nom du personnage: Senua
Métier (MTERP): Maître forgeron
Voir le profil de l'utilisateur

Maiya

le Jeu 10 Mai - 13:04




Nom du personnage :
Maiya
Age :
18
Ethnie :
Vendhyens
Religion :
Derketo, bien que non pratiquante.
Alignement :
Loyale bonne
Métier MTERP :
Apothicaire



Taille :
1m60
Poids :
53 kg
Apparence :
Maiya est assez petite, la peau marqué par le soleil et de long cheveux noir légèrement boucler. Elle dénote des autres Vendhyens par des yeux très clair qu'elle entour d'un noir profond.
Personnalité :
Joyeuse, enfantine, droite, empathique.



Page 1

Bonjour petit carnet offert par mon adorable maman ! Alors j'écrirais sur toi tout ce qui me viens à la tête, c'est vraiment cool !

Page 2

Aujourd'hui j'ai 8 ans et la vie est belle ! Papa et maman me parlent de mariage ! Ah ! Je ne comprends même pas s'que c'est ! Fin' bon, ils disent que dans 1 an je devrais me marier ...

Page 3

Maman m'a présentée Udar, mon oncle ! C'est un homme assez grand et moche, il fait partie de l'armée avec papa et c'est un Kshatriya aussi ! Il est marrant avec des cheveux bientôt tout blanc. Par contre il ne parle pas beaucoup ... Man' dit que c'est à cause de la guerre ... Mais j'ai pas compris !

Page 4

Aujourd'hui je passe toutes la journée avec tonton ! Il doit m'emmener visiter le temple, mais l'idée n'a pas l'air de beaucoup lui plaire ... Moi non plus ! Pas grave' ! Je l'emmènerais sur la place du marché de force ahah! La dernière fois, j'ai vu des bijoux à croquer !

Page 5

Désolée ! Ça fait des jouuurs que j'ai pas écrit ici ! Man' a commencé à m'apprendre comment faire des lotions, des potions et des bandages, c'était trop  cool ! Comme ça, si tonton ou papa rentre avec des bobos, je pourrais les guérir tous les deux !

Page 6

Pa' et Man' sont vraiment pas drôles en ce moment, et tonton ne vient plus à la maison ! En tout cas j'ai bientôt 9 ans ! J'aurais plein de cadeaux ! Je devrais me marier aussi ... Ça c'est moins cool, je crois que je commence à comprendre ce que c'est ...

Page 7

Voilà, je suis mariée ... À un noble Kshatriya ...

Page 8

Petit journal, cela fait bien longtemps que je t'avais perdu.
Depuis tout ce temps, la vie est dure. Mon mari Manjit n'est pas ce qu'on appellerait un époux idéal, surtout après avoir bu. Et il boit. Beaucoup.

Page 9

9 Ans que je suis mariée à Manjit maintenant et j'utilise bien plus mes compétences de médecine sur moi-même que sur lui. Après être parti dans le sud, deux ans après mon mariage, Manjit a commencé à se montrer violent, je n'ai plus de nouvelles de père ni de mère, mon oncle ne s'est jamais manifesté non plus.
Le savent-ils ? Ce que je vis ici, le savent-ils ...

Page 10

... Mort, il est mort ... ! Manjit est mort cette nuit ! Assassiné ! La tradition voudrait que ... Non ! Je refuse de mourir pour lui et avec lui !

Page 11

Eh bien, chère journal, je pense que j'écris ici les dernières lettres que je peux te consacrer. On dirait bien que nos traditions - et l'argent de la famille de Manjit - on eut raison de mes envies ! Je suis dans la salle mortuaire. J'attends qu'ils finissent les funérailles de Manjit, sans quoi je devrais aller le rejoindre pour m'immoler avec lui.
Si seulement ma famille éta ...

Page 12

Mon oncle ! Je n'ai pas eut le temps de finir de t'écrire les dernières lignes que mon oncle est arrivé ! Petit journal, je suis ... en fuite ! nous sommes dans une caravane qui va vers le nord, mon oncle m'emmène voir père et mère, ensembles on quittera le royaume grâce aux relations de père !

Page 13

C'était horrible, des gardes ont accosté la caravane, Udar a dû les tuer. Les tuer tous. Je ... J'ai ... Je n'ai rien pu faire, voir un homme perdre la vie par ma faute ...
Je ne pourrais plus jamais de la vie revoir ça par ma faute !

Le garde referme le journal et le tend à son collègue :
- R'garde ça ! C'est le journal d'la femme de Manjit ! Celle qui s'est rendu l'aut'jours !
- Vraiment ? Quelle misère qu'elle n'ait pas choisi l'immolation, j'ai entendu dire que la famille de son mari lui réservait un sort bien pire qu'une mort par immolation ...


"Réveilles-toi... réveilles-toi toi toitoi ... "
Donateur
Donateur
Date d'inscription : 09/05/2018
Messages : 9

Identité du personnage
Nom du personnage: Senua
Métier (MTERP): Maître forgeron
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Maiya

le Mar 3 Juil - 15:57
Disparu sans laisser de traces ... Enlevée, perdu, morte ? Elle laissera derrière elle sa famille, Alias et Gobhan, ses amis, ainsi que sont âme sœur, Owane.
avatar
Donateur
Donateur
Date d'inscription : 14/04/2017
Messages : 43

Identité du personnage
Nom du personnage: Naara
Métier (MTERP): Bâtisseur
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Maiya

le Jeu 5 Juil - 16:20
Elle avait encore tellement à voir, tellement à vivre.
La mort n'est que rarement juste, elle peut être être parfois méritée.Celle ci est particulièrement injuste.

Elle alla dans la chambre désormais vide de Princesse qu'elle avait bâti pour elle et entama sans paraitre le moins du monde gênée un long monologue, poursuivant une discussion entamée jadis la ou elles l'avaient laissé comme pour rejeter une fin qu'elle n'avait pas encore accepté.
Naara avait perdu tellement d'amis en éprouvant à chaque fois une peine sincère, très empathique et exprimant facilement ses émotions.
Sa principale force dans ce genre d'épreuve était de vite se remettre.C'était de moins en moins vrai.
Aya, puis Princesse, Zaitan et même Balthus à présent, la ou elle rebondissait vite sans jamais oublier, elle avait l'impression de trainer plus durement le fardeau de la peine des disparus que par le passé.
Elle rouvrit les yeux avec un sourire, allongée sur le lit de Princesse, regardant le plafond.Elle s'amusa à contrefaire la voix de la disparue si précisément ancrée de son esprit, agacée en arborant sa petite moue boudeuse.
Elle répéta avec elle en choeur, comme un écho du passé "Ma-I-ya !" avant d'éclater de rire.

Elle finit par sortir après un temps indéfini de monologue, Naara pouvait le faire pendant des heures, tenant dans les bras le panneau de sa maison avec son nom, et descendit doucement les marches vers l'infirmerie désormais vide.
Adieu Princesse Maya.

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum