Partagez
Aller en bas
avatar
Donateur
Donateur
Date d'inscription : 16/02/2017
Messages : 128

Identité du personnage
Nom du personnage: Tsuihō
Métier (MTERP): Artisan polyvalent
Voir le profil de l'utilisateur

Castor / Coèn Hallström

le Mar 13 Mar - 15:00



Nom du personnage :
Castor / Coèn Hallström
Age :
28 ans
Ethnie :
Cimmérien
Religion :
Crom et son panthéon
Alignement :
à découvrir en rp
Métier :
Guerrier Berserker


Taille :
2m10
Poids :
110
Apparence :
Castor a les cheveux longs et tressés marrons foncés rasé sur les coté et attaché en plusieurs nattes retenue par des bagues d'acier cimmériens où sont gravé des têtes de loups et les yeux bleu clair comme le ciel de Cimméria, il porte un cache œil sur celui de droite, sa peau est pale comme tout ceux qui vivent dans le nord gelés. Grand et musclé tel un guerrier cimmérien, il porte sur le bras droit et une partie du dos et du torse une peinture de guerre, marque de chacun de ses combat masquant ses plaies, une large fresque de guerre représentant la bataille de deux armées l'une composé de guerriers portants des peaux de loups sur la tête et d'autres amurés aux teintes rougeâtres, parmi eux un grand guerrier portant des cornes de cerf semble pourfendre en compagnie des loups leurs adversaires, jouant habillement de la peau nue pour représenté les guerriers loups.

Personnalité :
Castor au premier abord est intimidant, grognon, peu souriant, méfiant et bourru, c'est aussi un grand amateur de boissons alcoolisés et une grosse marmotte. En combat il révèle tout son potentiel bourrin, se jetant à bras le corps sur l'ennemi en hurlant comme pour les effrayé, son allure allant avec son aspect lui donnant l'air d'un fou furieux. Mais peut être que derrière cet aspect se cache une personnalité bien plus sympathique si vous respecte et devenez son ami.


Castor fils de Coralia la petite et Carglas le briseur, originaire du clan de l'est est né dans un village situé à la frontière entre la Cimméria et Asgard situé dans les monts Eiglophiens.

Né pour être guerrier, il acquis avec le temps une rage Berserker à cause du prénom que lui avait donné ses parents et dont ses ennemis ne manquaient pas de lui rappeler à chaque rencontre

"Mais Père, pourquoi vous m'avez nommé Castor, même Crom se gausse de moi depuis son roc!"

Se nom le poursuivit jusqu'à sa rencontre avec un Guerrier Aesir, Joal Hallström, ce dernier reconnaissant la bravoure du cimmériens et sa force au combat le renomma Coèn.
Coèn reconnaissant aussi les prouesse de Joal comme ses valeurs fit un pacte de sang avec ce dernier quittant sa famille pour le clan de l'Aesir créant une alliance entre les deux groupes. Il devint son frère reprenant le nom de famille de ce dernier et devenant le guerrier Coèn Hallström.

S'en suivit une époque heureuse pour lui, ses talents comme sa bon humeur lui permirent de bien s'intégrer parmi les Aesir des steppes, c'est aussi à cet époque que naquis son addiction à l'alcool. Participant à tout les jeux de boisson il était bien souvent ivre.
Il aimait bien la petite Thylla cette fille du clan aux cheveux de feu, bien souvent sans qu'elle ne le sache il corrigeait les malheureux qui osait dire qu'elle était une bâtarde ou un sang de Vanir.
Coèn a toujours été cette espèce de gros guerrier, musclé et trapu qu'on ose approché à cause de sa taille intimidante de cimmérien ou de sont regard grognon agressif d'ours bougon, mais au fond pour ses amis il reste un gros nounours câlin et respectueux.

Quand les rivaux attaquèrent le clan ce dernier était ivre mais se dressait au coté de Joal, son combat fut hélas bref car entre deux passe d'arme il eu un retour vomissant sur le champs de bataille ce qui fit de lui une cible facile, il tomba mais ne mourra pas, quand il se réveilla, il avait été ferré avec d'autre du clan. Les rivaux hésitaient sur son sort il fut décider de le faire disparaître en le vendant comme esclave.

Coèn fut vendu, puis revendu, pour finalement acheté par le gros manitou d'un arène, là bas il combattu comme un guerrier, il n'était pas plus connu jusqu'au jour ou un de ses adversaire le reconnu:

"Mais c'est Castor!"

La foule entendant le nom du gladiateur éclata de rire, on hurlait son nom "Castor ceci!", "Castor cela", si bien que Coèn entra en rage, le spectacle fut aussi fascinant que terrifiant à la fin de son ennemi il ne resta plus rien de reconnaissable et notre ami hurlait comme un gros singe frappant à mains nue les murs de l'arène. Il passa de guerrier anonyme à champion acclamé, on venait de loin pour mettre à l'épreuve Castor de sanguinaire.

Enfin jusqu'au jour où il fut inviter chez un riche dignitaire, là bas il y retrouva une femme du clan de Joal, son clan, qui servait d'esclave sexuel à un homme ventripotent à l'air de porc. Le lendemain il décida d'y revenir pour libéré la femme, mais une fois à la demeure il n'y avait plus personne mis à part un jeune homme, surement son amant et la femme du clan, ils avait massacré leur maître.
Coèn dit à l'homme et la femme de s'enfuir, lui resta là s'enduisant du sang des morts, quand la garde arriva il se battit de toute sa force, massacrant ces derniers à tour de bras avant d'être submergé par le nombre puis assommé.

Quand il se réveilla, on l'avait attaché à une croix dans un désert.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum