Partagez
Aller en bas
avatar
Assistant d'animations
Assistant d'animations
Date d'inscription : 18/02/2018
Messages : 24

Identité du personnage
Nom du personnage: Ajax
Métier (MTERP): Artisan polyvalent
Voir le profil de l'utilisateur

Buzan le Loup des Steppes

le Ven 2 Mar - 12:10




Nom du personnage :
Buzan

Age :
32

Ethnie :
Khitan

Religion :
Ses ancêtres

Alignement :
[A découvrir]

Métier :
Esclavagiste et pilleur





Taille :
Dans le mètre quatre-vingt

Poids :
Variable, surtout sur les terres de l'Exil

Apparence :
Buzan est un Khitan, plus particulièrement des Steppes et ça se voit au bronzage de sa peau. Ses traits ne laissent aucun doute quant à ses origines Oriental. Bien que ça soit la subtilité, l'agilité et le respect qui caractérisent le mieux ce peuple, il n'en est rien pour cet homme qui semble relativement robuste et d'apparence hautaine. Si pour les siens, Buzan est grand, il est tout juste dans la moyenne par rapport aux hommes des autres peuples et bien que sa musculature témoigne d'une certaine force, il sait se mouvoir avec agilité.

Personnalité :
[A découvrir]







" Papa ! Papa pitié réveille toi."

Les pleurs de la jeune fille d'à peine une dizaine d'années résonnèrent parmi les huttes en feu et les cris de rage des soldats. Fort heureusement pour la petite chose, ils arrivèrent à l'oreille de son oncle qui se précipita à sa rescousse. Alors même qu'un homme s'approchait pour achever la gamine, Buzan lui planta l'épée dans le dos et repoussa le corps inerte sur le côté. L'enfant ne prêta aucunement attention à l'action qui se déroulait autour d'elle, recroquevillé sur le cadavre de son père pour vider dessus toutes ses larmes.

C'était sans compter sur Buzan qui agrippa sa nièce par le col avant de la jeter près du cadavre du soldat mort. " Prends son épée. " Fit-il d'un ton étrangement calme mais teinté d'une sévérité et d'un poil d'empressement. Sans vraiment comprendre pourquoi, la gamine se rua sur l'épée et la leva maladroitement tandis que son oncle lui agrippa le bras libre pour la trainer avec lui jusqu'à l'autre côté du village en feu.

" Défends ta gauche, je m'occupe de la droite. " Envoya le jeune homme tout en trainant l'enfant qui arrivait à peine à brandir l'épée d'une main. Lorsqu'un adversaire tenta de les attaquer par la gauche, elle ne fit qu'agiter mollement l'épée face à lui. Buzan dû la tiré en arrière pour échanger quelques coups d'épée avant de la lui enfoncer dans la gorge.

" Défends ta gauche je te dis ! " Cracha Buzan d'un ton plus énervé vers sa nièce alors que la pauvre était encore en pleure et qu'elle n'avait clairement pas la force pour rivaliser avec des adultes. Elle essaya néanmoins tout le long de la bataille même si à chaque fois c'est son oncle qui dû tuer les adversaires et toujours d'une main. L'autre étant occupée à tenir la jeune fille pour la maintenir à l'écart du combat chaque fois qu'elle laissera un adversaire passer.

Finalement, ils arrivèrent à la sortie du village. Ce dernier était encore bruyant des combats et de l'incendie qui s'y propageait. Plusieurs habitants s'étaient réunis derrière les habitations sud avec une charrette, se préparant à fuir l'endroit. Buzan se précipita vers cette dernière, agrippant sa nièce par les aisselles pour la tendre à une vieille femme dans le véhicule afin qu'elle la récupère.

" Je te confis cette charrette, garde ton épée en main et protège là quoi qu'il arrive. Quant à toi Yousha, prends soin de la gamine. Je vais réunir les survivants." Le jeune homme n'attendis pas que la vieille femme acquise pour retourner rapidement au coeur de la bataille mais cette dernière était de toute façon perdu. Les survivants durent fuir dans toutes les directions et Buzan se retrouva séparer de la charrette de sa nièce.

Il fallut attendre 3 jours pour que finalement la majorité des survivants se retrouvent dans les montagnes non loin du village. C'était un lieu sacré, vénéré par le clan qui s'y rendait souvent pour rendre hommage aux ancêtres mais ce jour là c'est aux vivants qu'il fut utile.

" Tonton Buzan ! " Hurla la jeune fille qui se précipita vers son oncle pour le serrer dans ses bras. Ce dernier lui frotta le crâne, il semblait épuisé et couvert de sang. Une dizaine de guerriers l'accompagnaient et ils étaient tous à pieds. Du côté de sa nièce et de la charrette, il devait y avait une trentaines de femme, d'enfants et d'anciens.

" C'était la Meute de Kaisho. Qu'allons nous devenir ? Ils ont brûlé nos maisons et maintenant ils nous cherchent pour nous exterminer." Envoya un vieil homme, apeuré.

" On pourrait peut-être se rendre, maintenant que Kouska est mort, peut-être qu'ils ne nous harcèleront plus." Ajouté une femme. Cette phrase fit baisser les yeux à la petite nièce de Buzan dont Kouska était le père.

" Ils nous tueront et prendront nos femmes comme esclave. Nous n'allons pas nous rendre mais nous n'allons pas les combattre. Nous allons partir vers le sud." Répondis fermement Buzan à l'assemblée qui tournèrent tous leur regard vers lui.

" Vers le sud ? Comment ? Nous n'avons pas de nourriture pour un tel voyage et nous n'avons qu'une charrette." Rétorqua un vieil homme.

" Le loup n'as pas besoin de réserve. Il chasse. " La réponse de Buzan fut cinglante, beaucoup eurent envie de lui rétorqué qu'il n'était pas le chef mais juste son frère mais malheureusement le frère en question était mort. Quant à Buzan, il était un guerrier qui en avait dans les tripes et qui a aidé et même sauvé la plupart des soldats survivants. Tous les guerriers du clan l'appréciaient car c'est lui qui s'occupait des affaires de guerres en temps normal. Alors c'est tout naturellement que les soldats qui l'accompagnaient se tenaient derrière lui comme si il était le chef.

Il n'eut aucun combat, aucune élection, aucune contestation. Tous acceptèrent silencieusement le nouveau chef ainsi que le destin de nomade qui s'ouvrait devant eux. Bien que d'origine, le clan de Buzan était spécialisé dans l'élevage et non pas dans le pillage, il eu de nombreuses attaque perpétrer sur les routes Khitaï durant leurs voyage.

Peu à peu, le clan qui était à la base des éleveurs de chevaux et de chèvres se transforma en une meute de loup. Au fil des années, le pillage devint une norme dans le clan tout comme l'esclavagisme. La meute prenait de plus en plus d'importance tout en restant nomade pour éviter les représailles des autorités mais également des meutes rivales. Malheureusement, la justice rattrapa le clan dont la plupart des membres fut de nouveaux exterminés, les rares survivants furent séparé et envoyé en Exil. Certainement parce que la mort était trop douce pour ces démons.
avatar
Blogueur
Blogueur
Date d'inscription : 23/10/2017
Messages : 28
Date de naissance : 13/09/1983
Age : 34

Identité du personnage
Nom du personnage: Cormac
Métier (MTERP): Forgeron
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Buzan le Loup des Steppes

le Ven 2 Mar - 12:34
Salut à toi!

Je pense que ton personnage gagnerait en cohérence si sa nationalité était Hyrkanienne.
L'Hyrkanie est d'inspiration mongole et ton personnage le semble aussi.
(C'est un lien de mon blog personnel il peut comporter des incohérences)

_________________
"Il me suffit de vivre ma vie intensément ; tant que je peux savourer le jus succulent des viandes rouges et le goût des vins capiteux sur mon palais, tant que je peux jouir de l'étreinte ardente de bras à la blancheur d'albâtre et de la folle exultation de la bataille lorsque les lames bleutées s'enflamment et se teintent d'écarlate, je suis satisfait ! Je laisse aux érudits, prêtres et philosophes le soin de méditer sur les questions de la réalité et de l'illusion. Je sais une chose : si la vie est une chimère, alors moi aussi j'en suis une ; par conséquent l'illusion est réelle pour moi. Je vis, je brûle de l'ardeur de vivre, j'aime, je tue et je suis satisfait."
avatar
Assistant d'animations
Assistant d'animations
Date d'inscription : 18/02/2018
Messages : 24

Identité du personnage
Nom du personnage: Ajax
Métier (MTERP): Artisan polyvalent
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Buzan le Loup des Steppes

le Ven 2 Mar - 13:19
( Bonjour ! Oui alors tu as raison les Hyrkaniens sont d'inspiration Mongol mais ce ne sont pas les seuls. Mon personnage vient en réalité d'une des nombreuses meutes des Loups des Steppes qui harcèlent les royaumes centraux de Khitaï pour citer directement ma source. Je suppose que comme les romains, les mongols doivent inspirer plusieurs peuple dans l'univers de Conan. Ici mon personnage est un loup des steppes et il est en prime né en plein Royaume de Khitaï pendant un raid et c'est bel et bien dans le royaume de Khitaï que son clan nomade résidait. Néanmoins tu soulève un point intéressant, pour tout te dire c'est un personnage qui est fait en BG communs avec des amis et on avait effectivement soulevé la possibilité de faire des Hyrkaniens !)

Edit: Et pour citer ma source, voilà : http://aoc.wikia.com/wiki/Factions_of_Khitai
avatar
Blogueur
Blogueur
Date d'inscription : 23/10/2017
Messages : 28
Date de naissance : 13/09/1983
Age : 34

Identité du personnage
Nom du personnage: Cormac
Métier (MTERP): Forgeron
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Buzan le Loup des Steppes

le Ven 2 Mar - 13:39
D'accord. Mais dans le jeu AOC il me semble qu'il on regroupé les Hyrkaniens sous la faction du Khitai. Dans ta source d'ailleurs ils figurent quelque ligne plus haut. C'est je pense un parti pris des développeurs pour simplifier le lore. Dans l'univers de base Hyrkanie et Khitai sont deux choses distinctes. Et d’ailleurs je me demande si la fation des loups des steppes existe dans le lore originel et si oui je parierais qu'elle est d'origine Hyrkanienne. Je vais faire des recherches Smile

_________________
"Il me suffit de vivre ma vie intensément ; tant que je peux savourer le jus succulent des viandes rouges et le goût des vins capiteux sur mon palais, tant que je peux jouir de l'étreinte ardente de bras à la blancheur d'albâtre et de la folle exultation de la bataille lorsque les lames bleutées s'enflamment et se teintent d'écarlate, je suis satisfait ! Je laisse aux érudits, prêtres et philosophes le soin de méditer sur les questions de la réalité et de l'illusion. Je sais une chose : si la vie est une chimère, alors moi aussi j'en suis une ; par conséquent l'illusion est réelle pour moi. Je vis, je brûle de l'ardeur de vivre, j'aime, je tue et je suis satisfait."
avatar
Assistant d'animations
Assistant d'animations
Date d'inscription : 18/02/2018
Messages : 24

Identité du personnage
Nom du personnage: Ajax
Métier (MTERP): Artisan polyvalent
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Buzan le Loup des Steppes

le Ven 2 Mar - 13:45
Merci en tout cas pour tes précisions. Je ne suis pas très habitué au lore de Conan mais je suppose que tu pourrais clairement avoir raison tant les Loups des Steppes et les Hyrkaniens semblent proche dans leurs inspiration et leurs modes de vie. Mais comme justement je suis pas encore très habitué au lore, je suppose que mettre simplement " Khitan " dans l'ethnie est un risque moins grand
avatar
Blogueur
Blogueur
Date d'inscription : 23/10/2017
Messages : 28
Date de naissance : 13/09/1983
Age : 34

Identité du personnage
Nom du personnage: Cormac
Métier (MTERP): Forgeron
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Buzan le Loup des Steppes

le Ven 2 Mar - 14:12
L'univers de base entretien des zones de flou qui parfois te font te demander si Howard le fait exprès ou bien si il s'est pas emmêlé les crayons. Par exemple le terme hyrkanien est parfois employé comme synonyme de Turanien un autre peuple nomade. Et aussi tu a des hyrkaniens au traits caucasiens et nom slave plutôt que Mongols. Peut être qu'il y a là inspiration avec une théorie historique qui affirme que certains des Huns de l'époque barbare étaient blancs. Howard était friand de ce genre de théorie.

_________________
"Il me suffit de vivre ma vie intensément ; tant que je peux savourer le jus succulent des viandes rouges et le goût des vins capiteux sur mon palais, tant que je peux jouir de l'étreinte ardente de bras à la blancheur d'albâtre et de la folle exultation de la bataille lorsque les lames bleutées s'enflamment et se teintent d'écarlate, je suis satisfait ! Je laisse aux érudits, prêtres et philosophes le soin de méditer sur les questions de la réalité et de l'illusion. Je sais une chose : si la vie est une chimère, alors moi aussi j'en suis une ; par conséquent l'illusion est réelle pour moi. Je vis, je brûle de l'ardeur de vivre, j'aime, je tue et je suis satisfait."
avatar
Assistant d'animations
Assistant d'animations
Date d'inscription : 18/02/2018
Messages : 24

Identité du personnage
Nom du personnage: Ajax
Métier (MTERP): Artisan polyvalent
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Buzan le Loup des Steppes

le Mar 6 Mar - 13:58



C'est très certainement la douce chaleur du grand feu qui crépitait face à lui mêlé à la sensation d'avoir le ventre remplis et d'être en compagnie de sa nièce qui lui fit se sentir aussi bien pour la première fois depuis son exil. Il eu presque l'impression d'être chez lui, dans les steppes et tout particulièrement quand il se mit à chanter et à jouer d'un instrument à corde que lui et sa nièce avaient confectionné dans la journée.

C'était en quelque sorte un chant en hommage aux ancêtres et pour célébrer cette nouvelle terre qu'ils venaient de réclamer. C'est Sarantsa qui s'endormit en première alors que son oncle était encore entrain de jouer quelques airs. Désireux de préserver son sommeil, le Khitan déposa son instrument à ses pieds et se contenta d'observer le grand Feu, assis sur son banc de fortune.

Les souvenirs tournoyaient dans sa tête comme si quelque chose essayait d'émerger, comme si quelqu'un essayait de communiquer.


" Seigneur Buzan, vous m'avez appelé ? " Fit la voix d'un vieil homme dans son dos. Buzan se retourna pour l'observer, son interlocuteur avait l'air d'entrer dans la soixantaine et ses traits étaient tout sauf orientaux, c'était un occidental tout comme ses habits.  Plus étrange encore, ils étaient au beau milieu de la hutte de Buzan, celle qui était sienne avant qu'il ne se retrouve dans les terres de l'Exil.

" Olimtius c'est cela ? J'étais curieux de faire votre connaissance. Approchez et installez vous. " Les mots s'échappaient de la bouche de Buzan comme si il n'était pas dans son propre corps mais juste un observateur. Les deux hommes s'installèrent donc en tailleur sur les tapis autour du feu de Hutte.

"Vous désespérez que personne ne paye ma rançon et maintenant vous cherchez à savoir si je peux vous être d'une quelconque utilité ? " Le vieil homme savait qu'il était dans une position délicate et qu'à tout moment le chef de meute pouvait le tuer si il jugeait qu'il n'était plus un prisonnier utile.  Et pourtant...

" ..Pourtant vous semblez prendre ça avec légèreté."  Souligna le Khitan.

" Vous savez, j'ai eu une longue vie et quand vous avez attaqué ma charrette, je m'attendais à mourir. Je pense que j'y suis préparé, j'ai hâte de retrouver mes enfants." Fit le prisonnier tout en lâchant un petit sourire. Buzan l'avait fait prisonnier depuis deux semaines en attendant qu'une rançon soit peut-être versé mais toujours rien, malgré tout, il commençait à l'apprécier ce vieil homme.

" Je ne vais pas vous tuer, je veux que vous m'expliquiez ce que c'est que ça." Buzan dégaina de sa ceinture un petit carnet et l'ouvrit à une page bien précise pour la tendre vers son interlocuteur. Celui-ci le récupéra et l'observa.

" Oh c'est.. Mon carnet, je n'espérais plus le revoir.. Et ça c'est un trébuchet, vous n'en avez jamais vue ? " Demanda Olimtius a Buzan alors que ce dernier secoua la tête. " Oh hm.. Attendez, sur votre table nous serions bien mieux installé pour que je vous explique. " Et le vieil homme se leva sans même attendre l'autorisation de son geôlier, comme transporter par l'envie de transmettre. Les deux hommes s'approchèrent de la table où il pu déposer le carnet. Il récupéra un parchemin et un crayon au charbon avant de dessiner sommairement des plans.  Il garda à côté de lui, son carnet ouvert sur l'illustration du trébuchet.



" C'est une arme de siège, c'est cela ? Ces drôle de machines que l'on raconte pouvoir détruire un mur sans même s'en approcher." Demanda Buzan tout en observant les croquis qu'était entrain de faire le vieil homme.

" Exactement, ces machines me passionnent, l'homme peut absolument tout faire, tout est une question de création et d'ambition. Voilà j'ai fini, regardez, c'est comme cela que ça fonctionne."



Les yeux de Buzan s'ouvrirent de nouveau sur le feu devant lui, c'était un rêve.. Non plutôt un souvenir. Repenser à un vieil ami lui réchauffait le coeur mais cela n'était que le temps de se souvenir que cet ami en question était sans doute mort. Néanmoins, il eu un flash et se mit à bondir hors de son banc. C'était donc ça dont il essayait de se rappeler...

Il s'empressa de se diriger vers ses affaires et fouilla un moment dedans pour en dégainer un carnet. Ce dernier appartenait à un ancien exilé qui écrivait dans une langue que Buzan ne comprenait pas. Il arracha les premières pages et ne garda que celles qui étaient vierge. Puis il alla chercher du charbon pour le tailler puis alla coucher le carnet sur un atelier pour se mettre à écrire frénétiquement dessus.

Ses souvenirs de ce que lui avait appris Olimtius étaient encore flou...Trouble.. Il se devait d'écrire tout ce dont il se souvenait pour être sûr de ne pas perdre ce savoir si précieux dans ces terres.
avatar
Assistant d'animations
Assistant d'animations
Date d'inscription : 18/02/2018
Messages : 24

Identité du personnage
Nom du personnage: Ajax
Métier (MTERP): Artisan polyvalent
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Buzan le Loup des Steppes

le Lun 26 Mar - 23:47
La fin du Loup des Steppes


La chope vola de la table et aller s'écraser contre un des nombreux palmier qui jalonne le campement.

" Tous des salopards ! Que ce soit cette foutue Harde qui ose se pointé chez moi sans ma permission ! Que ce soit cette foutue secte qui se complet dans sa décadence ! Que ce soit ce foutue nécromancien qui croit pouvoir nous acheter. Il n'en restera pas un seul."

Les regards porté sur Buzan étaient un peu perplexe, la colère du chef de meute était particulièrement soudaine et tout le monde était entrain de manger à ce moment là.

" Ces foutues Settites ! Je vais me les faire et pas un seul n'en réchappera."

A ces mots, la nièce de Buzan manqua de s'étouffer avec son gruau.

" Même les Settites ? "


" Même les Settites. Depuis que j'ai baisé cette chienne de.. " Il claque des doigts avant de retrouver ses mots. ".. Nephthys, j'ai le mât qui me démange. Pour sûr que si elle s'est présenté à moi c'était pour me refiler une putain de maladie ou une malédiction. "

Le chef de Meute tenta de se calmer, il se réinstalla sur le banc autour de la table pour se remettre à manger. Il mit en bouche un morceau de viande qui trempait dans la sauce mais la perspective que l'MST qu'il se trimballe depuis un moment puisse venir du camp de Set le fit de nouveau bondir de rage.

" Foutue Serp.. ! " Mais malheureusement, le bout de viande se bloqua dans la gorge de Buzan. Il tenta de l'avaler, de le recracher mais rien n'y faisait. Malgré l'assistance de Sarantsa,, il mourut étranglé.


-Fin-
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum