Partagez
Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 23/08/2017
Messages : 31
Voir le profil de l'utilisateur

[ÉVÉNEMENT] Les funérailles d'une Championne

le Jeu 1 Mar - 19:11


Sigrune, la Championne d'Ymir de Northgard, fille du Haut Prêtre des terres du nord, elle s'était donnée pour rôle de servir d'émissaire entre le peuple du Nord et les exilés. Un rôle, qui lui a coûté la vie, la porte parole des exilés est morte et tous les Nordiques s'apprêtent à honorer cette grande guerrière.



Les Tambours, les chants, les cris et les festivités se font entendre auprès du nouveau temple d'Ymir, les portes de celles ci s'étant ouvertes il y a plus d'une semaine. La tristesse et les pleures n'ont pas leur place alors que la championne sera accueillie à la table d'Ymir, accompagnée des puissantes Valkyries.

Tout commence par les préparations, le bûcher, les sacrifices aux Dieux, la nourriture et surtout la boisson !
L'esclave de Sigrune, sa plus loyale servante se porta volontaire pour se sacrifier et servir sa Maîtresse même au Walhalla. Pour cela, elle a été choyée durant les jours de préparations, elle n'était plus l'esclave, mais la messagère.

C'est ainsi que certains hommes lui firent l'amour pour témoigner de leur profond amour pour sa maîtresse, d'autres lui offrirent des bijoux à la valeur inestimable alors que certains se contentèrent de partager un verre de rhum avec elle.


Le denier soir des préparations, la fête battait à son plein, boissons, champignons hallucinogènes, tout était là pour accompagner comme il se doit la championne à sa dernière demeure.
C'est Medivh, le Grand Prêtre d'Ymir qui officia la cérémonie malgré que cela soit sa propre fille. On ne vit que de la fierté sur ses traits, il n'hésita pas à donner de la voix lors des chants pour inviter tous les hommes et femmes dans cette transe collective.

Tous s'amassèrent autour du bûcher pour déposer les offrandes autour du corps de Sigrune... Ou de ce qu'il en reste. On raconte que c'est un groupe d'exilés du Sud, qui aurait retrouvé le cadavre et l'aurait amené au Temple d'Ymir, pour autant, aucun exilé, aucun cimmérien, aucun étranger n'auront été tolérés durant cette cérémonie, seuls les Vanirs natifs du royaume avaient l'honneur d'être présents.

Alors que les derniers hommes déposaient leurs offrandes, une jeune femme approcha en silence, tout le monde s'écarta pour la laisser passée/




C'était Helga, la fille de Sigrune, une jeune femme de moins de dix sept ans, indépendante, qui vit la majeure partie du temps seule dans les bois. Un peu sauvage, mystique et guérisseuse.
Bien que différente de sa mère et surtout malgré leurs différents, c'est elle qui accompagna le sacrifice de l'esclave avec sa voix harmonieuse et envoûtante.  On dit que l'on entendit ce chant partout dans les terres du Nord, peu importe la distance, c'est comme si elle était juste à côté de vous.
Face à une telle magie, les Nordiques, habitués à faire un bruit sans nom depuis des jours firent le silence. Toutes les terres du Nord ont connu un silence profond et apaisant... C'est comme si même la nature écoutait la jeune Helga.

Le sang de l'esclave coule à flot dans le bol du Prêtre Medivh, il trace des runes sacrés avec le liquide rougeâtre encore chaud sur Sigrune, puis tous ses guerriers se sont vus marqués par le sang du sacrifice.

Toujours accompagné de la douce voix d'Helga, le Haut Prêtre embrasa le bûcher pour son corps, ses biens, son esclave mais aussi ses offrandes passent le royaume des morts. Certains disent avoir vu de leurs yeux les Valkyries venir accompagner la championne d'Ymir... Mais peut être est ce seulement l'effet des champignons hallucinogènes ?

Tous regardèrent en silence le bûcher jusqu'à qu'il ne resta plus rien, alors que la voix de la jeune fille se tût. Cette dernière partit comme elle est venue, sans un regard, sans un mot.

Le silence après ce départ ne s'éternisa pas, Medivh fit signe pour que les tambours reprennent leur rythme festifs :

"On ne pleure pas la disparation d'une guerrière au bouclier, on la fête ! Skoll !"



Bientôt la voix de Medivh est rejoint par tout le peuple nordique, cette fois ci, aucune magie et pourtant la puissance du chant et des tambours s'entendirent à des kilomètres à la ronde.

La fête s'étala toute la nuit et encore le jour suivant pour honorer la championne d'Ymir comme il se doit.

La rumeur parle qu'en parallèle, une autre femme fut honorée par le même rite, tombée au combat pour ses amis, la cérémonie fut plus discrète, mais pas moins riche en émotions.  

On parle d'un affrontement, des fanatiques Mitrans venant troubler le bon déroulement de la cérémonie officié par le colosse Erwin, qui avait réuni tous les amis de la femme défunte. Ils furent accueilli comme il se doit, on dit, qu'aucun de ces troubleurs de fêtes ne sont repartis en vie, on aurait même senti la chair de ces hommes et femmes brûlés sur le bûcher de la morte qu'ils honoraient.

On ne pouvait pas mieux rêver comme jour de crémation dans le Nord, avec une telle spiritualité présente en ces moments, les Valkyries sont descendues en nombre pour accompagner ces braves guerrières au palais d'Ymir afin de festoyer, guerroyer, forniquer et surtout... Boire pour l'éternité !
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum