Partagez
Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 09/02/2018
Messages : 3
Voir le profil de l'utilisateur

Jahan

le Ven 9 Fév - 22:24


[img][/img]
Nom du personnage :
Jahan
Age :
27 ans
Ethnie :
Vendhyen
Religion :
Derketo
Alignement :
Loyal Neutre
Métier :
Couturier



Taille :
1m75
Poids :
70 kilos
Apparence :
Jeune homme de taille et de corpulence moyenne, Jahan n'a pas un physique particulièrement remarquable, hormis son crâne rasé. Son teint relativement pâle pour un Vendhyen témoigne d'une existence passée d'avantage en intérieur qu'en plein air. Il a des yeux clairs, atypiques pour son peuple, et un regard vif, brillant d'intelligence.
Personnalité :
De toute évidence, il n'est pas le plus dangereux des hommes, surtout lorsqu'on le voit arriver. Jamais un mot plus haut que l'autre, il se montre généralement avenant, ou en tout cas pacifique.



Jahan est né d'un père joaillier, et faisait ainsi partie de la caste des artisans. Comme tout Vendhyen qui se respecte, il connaissait les préceptes d'Asura, et savait que sa vie était la répercussion de ses actes antérieurs. Demeurer dans sa caste, travailler à la pureté de son karma, et espérer une "meilleure" réincarnation. Il devait avoir fait de sacrés conneries dans ses vies antérieures, parce qu'en plus d'être dans le bas des castes, il était muet de naissance... Pour couronner le tout, un prêtre d'Asura fit couper les mains de son père, pour n'avoir pas respecté à la lettre sa commande, en toute mauvaise foi bien sûr. Il repartait ainsi avec le bijou - un anneau de rubis, pour les curieux - et sans payer son dû.

Autant de raisons pour Jahan de révérer Derketo, et essayer d'améliorer son quotidien du mieux possible. Après tout, ceux des castes supérieures ne semblaient pas trop se soucier du karma. Il se fit ainsi espion en utilisant son atelier de couture comme couverture, rien d'exceptionnel dans sa patrie, et côtoya toutes les castes de Vendhya, des plus puissants aux misérables paysans, sans jamais être réellement accepté. Ceux qui disent qu'un espion n'est pas un assassin ont eu une vie facile, ou sont terriblement naïfs. Et Jahan eut son lot de meurtres, généralement pour protéger ses secrets. Parfois sur ordre d'un employeur aussi peu scrupuleux que possédant un karma légendaire.

Il aurait probablement vécu jusqu'au jour où il se retrouverait la victime de la dague dans le dos, ou du poison dans la coupe, s'il n'avait pas commis la minuscule erreur d'amener la fille d'un prêtre d'Asura à une orgie au temple de Derketo. Le plan était simple, il s'agissait de faire chanter le père en ayant quelques témoins choisis et placés dans l'assistance. Et tout ce serait merveilleusement bien déroulé si Jahan n'avait pas abusé des largesses du temple durant l'orgie, et ne s'était pas fait prendre dans la chambre de la jeune femme après l'avoir raccompagnée (dans un état second... ou plus) par les gardes de son père, alors qu'il avait tué ce dernier (l'importun était venu voir ce qu'était tout ce tumulte !) avec une statuette de la Déesse.

On aurait pu simplement le tuer, bien sûr, si la fille ne l'avait pas accusé de l'avoir droguée puis violée. Ce à quoi il rétorqua... ah, rien. Dur d'être muet.

Il s'est donc réveillé dans le désert, avec un mal de crâne de tous les diables, et complètement nu. Foutu karma.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum