Partagez
Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 04/01/2018
Messages : 11

Identité du personnage
Nom du personnage: Fares
Métier (MTERP): Maître couturier
Voir le profil de l'utilisateur

Gurvan

le Ven 5 Jan - 19:25



Nom du personnage :
Gurvan

Age :
38 ans

Ethnie :
Cimmérien

Religion :
Crom

Alignement :
Neutre

Métier :
Ebéniste



Taille :
2m02

Poids :
98 kg

Apparence :
Gurvan est un homme grand, de forte stature de part sa condition de travailleur du bois dans l'ébénisterie. Approchant de la quarantaine, ses cheveux sont clairs et tirés en arrière. Il semble mettre un point d'honneur à éclaircir le plus sa chevelure de toutes les manières possibles. Ses yeux sont aussi d'un bleu très clair sur une peau assez peu bronzée.

Personnalité :
Réfléchi, sur la réserve, Gurvan n'est pas un homme sanguin. Il préfère observer, comprendre et discuter que d'utiliser la force brute.



Les chevilles et poignets enchaînés, à genoux devant le siège du chef de village : Gurvan. En plein procès.

« 38 printemps ! Cela fait 38 printemps que je suis né dans ce village, que ma vie est au service de votre honneur ! Je vous assure que mon travail a toujours été irréprochable. Vous ne pouvez pas nier vous même la présence de gens dans cette assemblée qui attendent patiemment le bon moment pour vous tuer ! »

Il s'époumonait, clamant son innocence face au procès qui devait l'amener à perdre sa tête. On lui reprochait la chute d'un lustre en bois massif proche du lit de son chef, à l'heure même de son coucher. Les attaches ayant été resserrées quelques jours plus tôt par Gurvan lui même, il était alors quasi impossible que l'une des cordes puisse rompre aussi rapidement. C'était donc d'une tentative d'assassinat qu'on l'accusait.

« Je vous assure sur le repos de tous mes ancêtres que ces cordes ne pouvaient pas rompre ! J'ai toujours servi les chefs de clan en leur confectionnant les meilleurs meubles et accessoires, vous ne pouvez pas croire à présent qu'il est dans mon intérêt de perdre ma tête ou de jeter le déshonneur sur mon travail ! Quelqu'un a saboté tout ça ! »

L'homme sur le siège, en qualité de chef de village se redressa et avança de quelques pas vers Gurvan. Il le scruta pendant quelques instants, réfléchissant et ayant l'air de chercher ses mots avant de parler d'une voix rauque.

« C'est de ma mort que l'on parle. Une mort qui aurait d'autant plus été un déshonneur à ne pas mourir sur le champ de bataille. Ton travail a toujours été de qualité et je sais bien que je suis entouré d'étranger aux services de maîtres que je dérange. Cependant, celui qui semble être le plus coupable ici est toi, mais pourtant tu ne m'as jamais déçu jusque maintenant. Je ne sais que penser de ça et ce crime ne doit pas rester impuni. Cependant, j'aimerai éviter de m'attirer les foudres d'un dieu pour avoir tué le mauvais meurtrier. L'exil. Voilà ce qui t'attends. Au pire, tu mourras pour ta survie. Au mieux, tu y survivras pour vendre ton travail à un autre. »

La sentence, ou clémence du chef -chacun y verra son interprétation- aura amené Gurvan à être traîné à terre hors de la hutte. Les rayons du soleil l'aveuglaient, l'obligeant à plisser les yeux. Quelques secondes auront suffi pour que ceux-ci disparaissent derrière la garde d'une épée venant lui frapper le visage et le faisant perdre connaissance.

Seuls des chuchotements viendront à le réveiller, son corps endolori et brûlé par le soleil... en plein désert.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum