Les Mystères des Terres de l'Exil intègre les mods TERPO et MTERP
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : 23/10/2017
Messages : 11

Identité du personnage
Nom du personnage: Hyun-Su
Métier (TERPO): Artisan polyvalent
Métier RP: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur

Hyun-Su

le Mer 25 Oct - 11:28




Nom du personnage :
Hyun-Su
Age :
26
Ethnie :
Khitan
Religion :
Bel
Alignement :
Chaotique Neutre
Métier :
Ebéniste/Cuisinier/batisseur


Taille :
1m75
Poids :
75
Apparence :
Hyun-Su est un homme qui aurait pu avoir un visage doux et un physique gracile si sa vie avait été plus clémente avec lui. Au lieu de cela ce Khitan de taille moyenne et à la peau halée se trouve affublé d'un physique puissant aux muscles tracés de par sa vie partagée entre le travail physique son entrainement dans la confrérie pendant sa jeunesse et finalement l'entrainement qu'il a subit chez son vieux maître. De multiple cicatrice de part et d'autre de son corps atteste de la rudesse de son existence mais les plus impressionnantes son sans doute la cicatrice qu'il à sur l'omoplate gauche , une large entaille rose pâle, souvenir ancien d'une flèche qui fut extraite sans trop se soucier de la trace qu'il resterait sur son corps et les traces sur ses mains et ses bras signe évident que ses os furent brisés en de multiple endroit. Il est évident qu'il bénéficia pour cela d'une attention médicale avant de se faire accrocher sur sa croix sans quoi il n'aurait pas pu guérir aussi bien.
Son visage est un peu trop sévère pour son caractère et on sent que les vrais sourires sont plutôt rare sur son visage. Son regard bien que curieux et attentif se trouve être un peu dur et la couleur sombre de son regard n'arrange pas les choses.

Personnalité :
Hyun-Su est un jeune homme qui est encore en train de se chercher, après une jeunesse houleuse il a murit durant une petite période de stabilité qui n'a pas été assez longue pour fixer complètement le caractère qui était en train de naitre. Aimant les proverbes et les métaphores puisqu'il à vécu quelques années avec un livre de maxime et de poèmes pour seul interlocuteur il tend à être aussi instruit et sage que son maître l'était ...avec plus ou moins de succès. Curieux de tout puisqu'il découvre tout il n'en reste pas moins réservé et parfois même difficile à cerné du fait de sa façon de s'exprimer.



Naît dans une famille plus que modeste Hyun-Su a passé les premières années de sa vie à vagabonder dans les rues et à chaparder ce qu'il pouvait pour améliorer son quotidien. Son père était un honnête homme, un tanneur, sa mère était une femme sage et bienveillante. Tous deux vivaient chichement leur vie faisant parties de la kyrielle de gens dont l'existence n'étaient pas censée laisser une trace significative sur la face du monde.
Cette simplicité Hyun-Su la voyait comme une faiblesse du fait de son caractère emporté et de son jeune âge. Il rejoint très rapidement un groupe peu recommandable de voleur visitant la nuit la demeure des citoyens plus aisé s'écartant petit à petit de ses parents et de ce qu'il lui avait appris. Il commença dans ce groupe par rendre de menue service, nettoyant, guettant pour les plus vieux lors de leur visite nocturne.
Il était jeune, en perte de repère et avait besoin de suivre quelque chose, de croire quelque chose, il s'abima donc dans la dévotion en Bel le dieu des voleurs puisque c'était celui-là que suivait son groupe, suivant des préceptes qu'il ne comprenait pas vraiment simplement car c’était ce que faisait les membres de sa nouvelle famille et c'était là le principal s'intégrer dans cette famille qu'il jugeait alors plus digne de lui.
Sa vie se trouva être plus monotone que ce qu'il croyait, le ménage du repère, la cuisine, les prières à Bel...cela ne faisait qu'entretenir la frustration du jeune homme. Il essaya d'être plus efficace que les autres, meilleur cuisiner, meilleur croyant mais plus il se démenait dans ses tâches moins il semblait exister aux yeux de ses pairs s'enfermant sans qu'il le comprenne dans son rôle de serviteur.
Ça n'était pas le rôle qu'il voulait exercer c'était comme être ses parents, un rien du tout, une personne dont personne ne se soucierai. C'était inacceptable. Il décida donc un soir que si on ne lui donnait pas chance il la prendrait lui-même, après tout n'était-il pas un voleur? Suivant cette logique il déroba une tenue noire, un jeu de crochet, une corde munie d'un grappin et il s'enfuit dans la nuit.
Bien entendu rien ne se passa comme prévu, il fut rapidement découvert et du s'enfuir la queue entre les jambes non sans se faire toucher par une flèche qui se logea dans son omoplate gauche.
Courant à travers les rues complètement paniqué entendant les cris d'alarme dans son dos il s'engouffra dans la première porte ouverte et se trouva nez à nez avec un veille homme qui ne sembla que très moyennement étonné de le voir débarqué ainsi dans sa maison et qui sans lui poser plus de question ferma la porte gardant le silence jusqu'à ce que les cris et le bruit de pas des gardes ne soit plus qu'un lointain écho.
Hyun-su passa un temps chez le vieil homme enfermé dans une pièce à se faire traiter pour sa flèche. Jamais par la même personne, on ne lui parlait pas, on ne le regardait pas plus que besoin et c’était tout. Il passa ce qui lui sembla être une éternité dans une pièce aveugle à trembler à chaque fois que la porte s’ouvrait de peur de voir surgir des gardes en arme ou alors ses anciens camarades.
Un jour la porte s’ouvrit et c’était le vieil homme. Il le regarda sans rien dire un moment et lui demanda simplement s’il savait lire avant de poser devant lui un livre de proverbe une tenue et un arc.
Par la suite Hyun-su partagea sa vie entre l’étude de texte et l’apprentissage de l’art de l’arc, son gardien se trouvant être un vieux maître archer qui semblait-il l’avait pris en affection bien que Hyun-Su ne puisse pas bien comprendre pourquoi. Cette période de sa vie lui fit prendre conscience de beaucoup de chose et lui permit de mûrir plus en quelque années qu’il ne l’avait fait durant le reste de sa vie.
Il finit par sortir de la maison de son gardien emportant avec lui le vieil arc de celui qui était désormais son maître et mentor et repartis simplement chez lui pour revoir ses parents et parler avec eux, déterminé à devenir lui aussi un maitre archer.
Les retrouvailles furent houleuses mais se passèrent bien mieux qu’il ne l’aurait cru. Il obtint la bénédiction de ses parents en échange de quelque temps d’aide à la tannerie son père se faisant alors un peu vieux et fatigué.
Il passa donc quelque temps à travailler, rêvant de voyage, s’entrainant à l’arc, répétant avec application les gestes de son maitres pour fabriquer les flèches et les arcs, les entretenir…puisque ce dernier considérait qu’un archer accomplis devait savoir tout faire lui-même pour vraiment comprendre la nature de l’archerie.
Il trouva une sorte de plénitude dans cette vie et s’imaginait que cela pourrait durer encore quelque temps quand la réalité le rattrapa.
Un matin des gardes l’attendaient devant chez lui, l’enquête malgré le temps n’avait jamais vraiment était close, et ses anciens compagnons l’avait vendu et en avait profité pour le charger de multiples crimes il essaya de se défendre mais rien n’y fit, ses parents furent exécutés pour l’avoir caché ainsi que le vieil archer, son arc fut brulé et ses deux mains brisées à coup de bâton avant d’être condamné à l’exil. Il resta seul longtemps sur sa croit à cuir sous le soleil ayant pour seul compagnie ses proverbes et les vautours qui tournaient autour de lui.
Un jour finalement alors qu’il avait accepté son sort …les cordes finirent par lâcher ouvrant par là un nouveau chapitre dans son existence.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum