Les Mystères des Terres de l'Exil intègre les mods TERPO et MTERP
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : 03/09/2017
Messages : 31
Date de naissance : 19/10/1981
Age : 36

Identité du personnage
Nom du personnage: Drune Horatius
Métier (TERPO): Prêtre de Mitra
Métier RP: Zélote/champion
Voir le profil de l'utilisateur

Drune Horatius

le Mar 5 Sep - 23:00



Nom du personnage : Drune Horatius

Age : 21 ans (Estimation)

Ethnie : Aquilonienne (Hyborienne)

Religion : Mitra, Ishtar.

Alignement : Loyale Neutre

Métier : Prêtresse Zélote, et artisane modeste.




Taille : 1m68

Poids : 56 kilos

Apparence :
Drune est une jeune femme que l'ont qualifierait de charmante.  Un visage aux traits doux, sertie d'un regard brillant d'un vert émeraude perçant et instance. Elle est pourvue d'une silhouette un brin élancée, aux proportions harmonieuses et aux seins galbés, un corps  discrètement muscler en longueur dissimulant une force a ne pas sous-estimer. Du temps ou elle parcourait les rues de Tarantia, lumineuse par sa peau clair et lisse et sa chevelure automnal, elle ne passait guère inaperçue. Elle parle d'une bouche aux lèvres pleines, a la voix mélodieuse et vive. Elle ne porte que peu de trace sur le corps si ce n'est quelque cicatrice d'une petite enfance douteuse. Ces mains témoignant de quelques travaux manuels, cors d'archerie et du maniement d'épée.

Personnalité :
Issue de la rue et recueillie par un riche marchand de Tarantia, au delà de ces airs pure elle cache un instinct sauvage qu'elle réprime souvent a exploité que cela lui serait pourtant utile. Combative, sage, un rien rêveuse, parfois bouillonnante de colère, de honte ou de désir ou de glace elle laisse peu transparaitre ces émotions qu'en présence d’être proche, dans l'intimité ou pour qui elle accord une grande confiance. Il lui arrive souvent d’être prise d'absence ou de forte réflexion intérieur quand elle ne ce parle pas a elle même.

Intelligente, mais d'une naïveté passé déconcertante, elle cultivait une foi sans failles, presque aveugle et sourde. Mais après son vécue et cette nouvelle vie lui étant offerte dans l'exiles, sans toutes ces barrières moral et ces cages dorées, elle ce révèle peu a peu comme elle aurait du être ...




Drune naquit dans les terres sauvages de Zelata dans d'étranges circonstances occultées par un homme dont elle avait oublié le nom.   Celui-ci l’eut recueillie un temps  alors qu'elle n'avait probablement que quelque mois nourrit aux seins des catins des bordels, puis élevé jusqu’à l'âge supposer de 7 ans au pain sec et au gruau. Elle fut ensuite vendue sur un marché de Shamar. Ce fut un riche marchand et altruiste de Tarantia du nom de Josias Horatius qui croisa sa route et s'en acquis pour quelques pièces. Elle n'avait pas fière allure, maigrichonne et sale, mais il sembla que Josias saurait en faire une servante convenable, elle se souvient de ces mots...

Josias: "Pour avoir des serviteurs dociles et reconnaissants il faut savoir les prendre jeunes et en bonne santé"

Vendeur d'esclave: "Elle l'est, mais c'est une petite sauvage derrière ce visage d'ange..."

Josias: "Elle parait bien docile pourtant, a t'elle un nom? combien en demandez vous?"

Vendeur d'esclave: "Elle s'appelle Drune, je vous la laisse pour une pièce d'or.."


Avait il dit en lui redressant la tête découvrant un visage poussiéreux masquant une peau clair, aux traits doux et au regard vert et profond. Puis Il la fixa un instant comme une hésitation, un souffle, avant de la prendre sa décision et de payer le prie sans même chercher plus de négociation.

Josias: "Drune.. *répéta t'il avant de ce tourner vers l'homme et de le payer* entendu je la prend."

Josias était un homme qui avait fait fortune dans le commerce de plante médicinale importée de terres lointaines et possédait quelques excavations et carrières de minerais précieux ainsi que des ateliers divers dans les matières premières.

"Cité de Tarantia en Aquilonia"

Drune gagna alors Tarantia avec son nouveau maitre qu'elle n'aurait imaginé un jour appeler père. Josias était un homme bon, sans femmes ni enfants, sans doute dû au destin d'une vie de travail sans prendre vraiment de temps pour trouver compagne à son gout, ou peu être cachait-il d'autres secrets, tel qu'une stérilité, un chagrin, une perte tragique... Quoiqu'il en était, il ce prie d'affection pour la jeune Drune qui lui démontra bien vite un esprit vif et réfléchi, un certain don pour les arts, l'architecture, la musique, les histoires et un gout pour le maniement des armes. Drune s’intéressait a tout, elle passait des heures a observer les artisans et amis de son père travailler et s'amusait a reproduire ce qu'elle voyait, elle avait soif d'apprendre. Josias décida donc de l'instruire comme il l'aurait fait pour ces enfants trouvant et lui offrant de bons professeurs.  Ainsi Drune grandit devenant une jeune femme instruite, vertueuse et agile de ces mains, reconnaissante de son bienfaiteur cherchant à chaque instant à lui faire honneur à sa manière.

Les Années passèrent, avec le temps Drune s’interrogeait sur est passé, qui était elle vraiment, quel destin tragique les dieux avaient choisi pour ces géniteurs ces seules indice demeurait un tatouage de naissance sur la hanche et l'homme qui avant Josias l'avait recueillie. Cela mis a part les songes sombres et récurrent qu'elle fessait depuis le jour où elle s’était éveillée femme a l'âge de 11 ans. Elle chercha refuge dans la religion et les croyances, les cultes de Mitra, qui représentait la lumière, la justice et la vérité étaient une évidence à ses yeux... Mitra la guiderai vers la vérité d'un origine ignorer.



Au travers de la prière Drune cherchait à percer les secrets de son âme et des souvenirs lointain qui la hantaient certaines nuits... c'est alors qu'elle fut frappée de vision violente et terrifiante qu'elle s'empressa de raconter à son père adoptif à la fois ouvert et soucieux à ces récits. Celle-ci rêvant de lieux perdus et maudit, en proie a une magie néfaste, peuplé de créatures cyclopéennes, de sauvage, d'apparitions divines incarnées sous forme d'idols et bien d'autre choses.  Josias décida alors de confier Drune au temple de Mitra afin qu'elles y reçoivent une formation de prêtresse, à son sens Drune avait un don pour se lier aux esprits, don qui ne pouvaient être gâchés d'une part et d'autres cela lui permettrait peu d'être de lui apporter cette paix intérieure qu'elle semblait rechercher. De plus des tensions étaient palpables en ville, c’était à la fois une manière sûre de la mettre à l’abri en cas d'éventuels  conflits qui pourraient amener à la guerre suivant la politique des dirigeants du peuple Aquilonien et des peuples voisins. Ce qui fut peiné perdue, car lorsque la grande invasion Picte débutât, Drune avait reçu sa prêtrise et rejoignit les rangs des zélotes pour la gloire de Mitra et défendre le temple et ses fidèles .
Malheureusement les pictes pillèrent le temple durant l'invasion brisant les portes ouest de Tarantia, emportant une précieuse relique de Mitra dans leur butin que Drune se jura de ramener au temple.

Elle se lançant a la poursuite de pilleurs Pictes jusqu'aux confins des terres au sud, suivit leur trace dans l'espoir de les rattraper, ce qu'elle fit. Après plusieurs semaines à les suivre convaincue que Mitra lui donnerai la force de reprendre ce qui lui appartenait, Il semblait que les pictes avaient trouvé à qui troquer leur butin et attendaient probablement des marchands itinérants aux portes d'un vaste désert de dunes. Elle attendit la nuit pour tenter de mettre la main sur la relique en s'introduisant dans le campement ce faisant aussi discrète que possible, mais les Pictes était vigilants et elle ne tarda pas à se faire repérer. S'ensuivit alors un bref affrontement pour lequel il était plus sage pour elle de se rendre, compte tenu du nombre, elle n'avait guère de chance de survie, peut-être parviendrait-t-elle a parlementé?.... Drune rendant les armes fut en quelque sorte épargné dans un court terme... sujette aux rires de pictes amuser de sa foi aveugle ils jugèrent une sentence plus cruelle qu'une simple gorge tranchée, Mise à nue et crucifier dans le désert de l'exile afin que sa foi ne s'effondre et que la mort l'emporte pleine de remords et d'amertume, ainsi a leurs sens elle verrait que son soit disant dieu n’était rien... Sous un soleil de plombe elle perdis connaissance quand elle fut réveiller par une voix étrange et murmurant a son oreille...

Sa vue était trouble, elle ne vis personne et constata simplement qu'elle avait été détachée de ça croix.
Par qui? Pourquoi? ...elle n’eut pas le temps de chercher réponse assoiffée, l'estomac tiraillée par la faim elle ce dirigeât vers ce qui lui sembla le chemin le plus salutaire, une vielle route pavée de dalles anciennes entourer de ruines qui au loin menai a un lieu ou la végétation était présente et ou elle trouverai probablement de l'eau...


Dernière édition par Sineiya le Dim 1 Oct - 13:56, édité 6 fois (Raison : Précision.)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum