Les Mystères des Terres de l'Exil intègre les mods TERPO et MTERP
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Date d'inscription : 01/06/2017
Messages : 3

Identité du personnage
Nom du personnage: Orion
Métier (TERPO): Bâtisseur
Métier RP: Soigneur
Voir le profil de l'utilisateur

Orion

le Mer 12 Juil - 15:31


Nom du personnage : Orion

Age : 17
Ethnie :stygien
Religion :Mithra
Spécialisation : Bâtisseur et Tanneur (décorateur)
BG

Né en Stygia, dans un simple village, Orion vécu pendant 17 ans auprès de ses parents. Maçon de père en fils, Orion fut obligé d’apprendre ce métier contre son gré. Pour faire plaisir à son père, il apprenait comment érigé des murs, faire des bases solides, travaillait la pierre pour la faire fondre et la transformer en brique, comment, en mélangeant une substance étrange, la brique pouvait durcir et être encore plus résistante que le plus fort des métaux du forgeron du village. Mais Orion partageait plus la passion de sa mère, celle de la décoration. En secret, il l’aidait à broder de magnifique tapis, des coussins brodés avec soins. Ces confections étaient aussi belles que celles de sa mère et se vendaient bien auprès des marchands de passage. Ces jours s’écoulaient lentement et il était heureux. Jusqu’au funeste jour. Alors qu’il était partit sur un chantier au village d’à côté avec son père, leur village avait été attaqué par des pirates. Tout était en ruines. Les maisons avaient été brûlées, détruites, des corps démembrés. Certains, dans leur agonis, criaient aux démons tout de blanc vêtu, et d’un qui arracher le cœur de ses victimes avec une dague. Un homme encore saint d’esprit raconta à Orion que l’homme à la dague avait traîné sa mère jusqu’à leur navire.

Les mois passèrent. Orion et son père allaient de ville en ville, vendant leurs services en échange de quoi se sustenter. Alors qu’ils arrivaient à un énième village, ils le trouvèrent en feu. Orion fut envahi par les souvenirs de son village dévasté. Un des rescapés leur raconta avoir été attaqué par des pirates, drapé essentiellement en blanc. Orion demanda s’il avait vu un homme arraché des cœurs avec une dague. Le pauvre homme lui répondit que oui, que c’était là une coutume setitte, que ses cœurs étaient sacrifiés à la gloire de Set. A partir de ce jour, Orion jura de se débarrasser du prête de Set qui était responsable de la mort de sa mère. Il quitta son père pour poursuivre son but de justice, enquêtant sur les traces du pirate. Durant son périple,  il apprit le nom de son ennemi : Achôris. Il fut plus tard recueilli par un Mitran qui lui insuffla la foi, essayant de le détourner de sa quête de vengeance. Mais, cela ne fit que renforcer sa soif de justice jusqu’à en devenir une obsession. Son périple sembla avoir une fin lorsqu’il apprit qu’Achôris avait été capturé et exécuté. Sa déception fut grande quand il apprit que l’homme de Set allait seulement être exilé. Il décida alors de s’infiltrer sur le navire vers l’exil pour pouvoir tué le prêtre attaché. Il se fit découvrir sur le bateau, désarmé et capturé, les gardes pensant qu’il était un détenu qui essayait de s’échapper.

Une fois dans les terres de l’exil, Orion survécu seul. Il retrouva la trace du prêtre qui c’était installé paisiblement dans un village. Un soir, il se glissa dans le village pour l’assassiner. Mais Orion fut déçu car la cabane du prêtre était vide. Il erra alors, de campement en campement, effaçant ses traces pour que personne ne le repère, vivant dans des grottes ou des renforcements de terrain. Une nuit, une lumière abondante jaillit du ciel… Orion perdit tous ses repères… la tête lui tournait, son cœur battait à tout rompre et, après des heures d’errance… il le trouva… Un homme habillé avec ses habits rituels de prêtre, hurlant que Set le libère, sa dague à la main. Alors que le prêtre tombait genoux à terre, Orion prit une grosse pierre dans sa main et… plus rien. Il ne se souvenait plus de ce qui lui était arrivé… Il chercha le corps mais il avait disparu… Un goût de sang était dans sa bouche… Et juste une lumière envahissait sa vision quand il essayait de se rappeler cet événement… Son malheur prit une tournure différente quand il se réveilla, attaché à une roue, entouré par des bannières qu’ils connaissaient que trop bien, des bannières stygiennes. Il poussa cette roue pendant des heures jusqu’au moment où deux personnes se glissèrent dans la fosse aux esclaves pour tuer les contremaitres. Ces personnes cherchèrent un esclave bâtisseur de métier. Orion profita de l’occasion pour se proposer, préférant un maître fort plutôt qu’un maître mort
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum