Les Mystères des Terres de l'Exil intègre les mods TERPO et MTERP
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : 24/02/2017
Messages : 204
Date de naissance : 08/03/1989
Age : 28

Identité du personnage
Nom du personnage: Akhoris
Métier (TERPO): Alchimiste
Métier RP: Soigneur
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.mysteresterresexil.com/u67rpg

Et pendant ce temps là... Au Sud-Est....

le Jeu 8 Juin - 4:39
L'activité au Sud-Est des terres de l'Exil est connue de tous à présent. Le petit camp de la Main noire qui est installé la depuis bien longtemps semble en avoir marre de voir leurs coéquipiers peu à peu être réduits à l'esclavage par ces nouveaux exilés.

On aurait vu trois groupes de guerriers et d'archers se dirigeaient vers le village de La circaète blanche, la maison des quatre vents et le domaine de l'expiation.



Hrp:
Les guerriers sont présent en jeu, en vue de la colère de ces guerriers, ils attaqueront à vue dès qu'ils seront repérés, comme en gameplay. Si une action a été faite pour en épargner un ou plusieurs, il faudra les assommer (et me les montrer, une fois asservi, attention je les ai screen alors je sais qui a été posé !) et alors on pourra jouer une suite s'il y a volonté (comme une interrogatoire, par exemple).
Libre à vous de décider. Amusez vous bien ! Wink
Date d'inscription : 31/05/2017
Messages : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Et pendant ce temps là... Au Sud-Est....

le Jeu 8 Juin - 11:42
L'Honorable et valeureux Xiong Mao ayant assisté et participé à la déroute de l'attaque de la main noire sur le village, il en parla alors à l'esclavagiste du groupe, Simoes. Ils prirent alors la décision de dresser des croix, sur lesquelles ils placèrent les esclaves les plus chétifs.


La décision fût aussi prise de réunir les esclavagistes de chaque clan, afin d'éventuellement séparer les couples d'esclaves sur différents lieux, dans le but d'avoir des otages, permettant ainsi de se prémunir d'éventuelles attaques... Une note sera rédigée dans ce sens et déposée aux abords de la tour des quatre vents, une autre note ajoutée, stipulant de faire passer le message aux autres clans proches.
Date d'inscription : 03/03/2017
Messages : 16

Identité du personnage
Nom du personnage: Jorghan
Métier (TERPO): Ingénieur
Métier RP: Soldat
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Et pendant ce temps là... Au Sud-Est....

le Jeu 8 Juin - 13:23
Jorghan entendit les clameurs alors qu'il approchait de la maison des 4 Vents. Alerté par le bruit sourd des coups de haches contre la porte, il s'élança immédiatement, priant Mitra pour qu'il ne soit pas trop tard pour les Dames. Alors qu'il jaillissait hors des buissons, cinq regards aussi torves que mauvais se portèrent sur lui.
Le forban le plus massif du groupe, s'avança en éructant:

"C'lui là, l'est pour moi. J'le connais, et j'rêve d'lui éclater son sale p'tit crâne. Je sors les trip' de c'lui qu'il tue!"
Jorghan vit le mastodonte chargé avec son imposante masse.

Avant même que la brute ne s'écroule sans un souffle de vie, les pirates de la Main Noire  s’élancèrent à l’attaque en jurant. Une flèche vint se ficher dans l'épaulière de Jorghan. En grognant, il plongea sur le premier flibustier et lui enfonça sa lame jusqu'à la garde. Elle y resta coincée et il échappa de justesse à la lame d'une boucanière enragée. Il fit un roulé-boulé, extirpa son épée et exécuta une passe d'arme mortelle. La femme s'écroula en gémissant.
Une volée de carreaux percuta son armure de cuir, manquant de lui couper le souffle. Il saisit avec force le bouclier que Sunilda lui avait offert, et chargea les arbalétriers en s'abritant derrière. Il heurta si violemment le premier qu'il entendit son crâne craquer contre le mur de la maison. Il eut juste le temps de dévier un autre carreau, qui lui fit perdre son bouclier des mains.
Alors que la dernière pirate de la Main Noire rechargeait, il se dirigea calmement, arme en main, vers elle. Elle eut le temps de lui en ficher un de le bras alors qu'il abattait sa lame, brisant son arbalète.


"Pitié!"
Il pouvait voir la peur dans ses yeux. Pitié? Savait elle même ce que cela signifiait? Elle utiliserait certainement toute miséricorde à son égard comme d'une arme, et lui nuira à la première occasion. Mais le code était clair. Merci pour les ennemis qui le réclament. Même s'ils n'ont aucun honneur. De sa garde, il l'assomma et entrepris de la ramener au fortin.
Il s'aperçut qu'une autre femme était en vie,  mourante et gémissante.

Miséricorde pour ces ennemis.
Le code est strict...



Quand il arriva en vue d'Expiation, il vit immédiatement le corps ensanglanté d'un forban de la Main Noire.
Il lâcha le brancard improvisé où reposait les deux captives et se précipita, le cœur battant à tout rompre.

Dans la cour intérieure, il vit Dana, assise au milieu des corps de la Main Noire, l'épée d'Enirtourenef serrée si fort dans sa main qu'elle en était blanche. Il s'avança lentement vers elle, inquiet de son état mental.
Elle leva les yeux vers lui.
Son regard était ferme et résolu. Un regard magnifique.

-Je n'ai plus peur, lâcha t'elle.
Il su qu'elle était prête.
Date d'inscription : 03/03/2017
Messages : 16

Identité du personnage
Nom du personnage: Jorghan
Métier (TERPO): Ingénieur
Métier RP: Soldat
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Et pendant ce temps là... Au Sud-Est....

le Jeu 8 Juin - 13:23
trazzag a écrit:Jorghan entendit les clameurs alors qu'il approchait de la maison des 4 Vents. Alerté par le bruit sourd des coups de haches contre la porte, il s'élança immédiatement, priant Mitra pour qu'il ne soit pas trop tard pour les Dames. Alors qu'il jaillissait hors des buissons, cinq regards aussi torves que mauvais se portèrent sur lui.
Le forban le plus massif du groupe, s'avança en éructant:

"C'lui là, l'est pour moi. J'le connais, et j'rêve d'lui éclater son sale p'tit crâne. Je sors les trip' de c'lui qu'il tue!"
Jorghan vit le mastodonte chargé avec son imposante masse.

Avant même que la brute ne s'écroule sans un souffle de vie, les pirates de la Main Noire  s’élancèrent à l’attaque en jurant. Une flèche vint se ficher dans l'épaulière de Jorghan. En grognant, il plongea sur le premier flibustier et lui enfonça sa lame jusqu'à la garde. Elle y resta coincée et il échappa de justesse à la lame d'une boucanière enragée. Il fit un roulé-boulé, extirpa son épée et exécuta une passe d'arme mortelle. La femme s'écroula en gémissant.
Une volée de carreaux percuta son armure de cuir, manquant de lui couper le souffle. Il saisit avec force le bouclier que Sunilda lui avait offert, et chargea les arbalétriers en s'abritant derrière. Il heurta si violemment le premier qu'il entendit son crâne craquer contre le mur de la maison. Il eut juste le temps de dévier un autre carreau, qui lui fit perdre son bouclier des mains.
Alors que la dernière pirate de la Main Noire rechargeait, il se dirigea calmement, arme en main, vers elle. Elle eut le temps de lui en ficher un de le bras alors qu'il abattait sa lame, brisant son arbalète.


"Pitié!"
Il pouvait voir la peur dans ses yeux. Pitié? Savait elle même ce que cela signifiait? Elle utiliserait certainement toute miséricorde à son égard comme d'une arme, et lui nuira à la première occasion. Mais le code était clair. Merci pour les ennemis qui le réclament. Même s'ils n'ont aucun honneur. De sa garde, il l'assomma et entrepris de la ramener au fortin.
Il s'aperçut qu'une autre femme était en vie,  mourante et gémissante.

Miséricorde pour ces ennemis.
Le code est strict...



Quand il arriva en vue d'Expiation, il vit immédiatement le corps ensanglanté d'un forban de la Main Noire.
Il lâcha le brancard improvisé où reposait les deux captives et se précipita, le cœur battant à tout rompre.

Dans la cour intérieure, il vit Dana, assise au milieu des corps de la Main Noire, l'épée d'Enirtourenef serrée si fort dans sa main qu'elle en était blanche. Il s'avança lentement vers elle, inquiet de son état mental.
Elle leva les yeux vers lui.
Son regard était ferme et résolu. Un regard magnifique.

-Je n'ai plus peur, lâcha t'elle.
Il sut qu'elle était prête.
Date d'inscription : 31/05/2017
Messages : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Et pendant ce temps là... Au Sud-Est....

le Jeu 8 Juin - 17:24
La nuit était fortement avancée... Profitant que l'aube ne se lève, Simoes arrivait par le chemin de la montagne, soit l'opposé de son propre camp.. Il avait aperçu la jeune recrue de la main noire qui avait établie sa ronde... Le novice était debout depuis le début de sa garde... Il s'appuyait désormais sur sa lance pour tenir... La proie était facile.. Approchant dans le sens inverse du vent, comme on chasse une hyène, Simoes arrivait désormais dans le dos de sa proie... Le lasso dans la main gauche, le gourdin dans la main droite, il profita de l'effet de surprise que produisît son :

- Hey L'ami ! Une petite bière ?!

Le coup s'abatis avec une violence inouïe.. A cet endroit qui ne manque jamais,  légèrement au dessus de la nuque... Les plus professionnels n'aiment pas cet angle d'attaque, certaines séquelles en résultant parfois... Simoes lui, privilégiait justement cette technique... Cela éliminait les moins résistants, et permettait toujours de faire des exemples parmi ses possessions : Un esclave effrayé et bien nourri fait toujours un bon esclave.  Souriant quelque peu alors qu'il lui attachait les pieds, il  prit la direction de son nouvel établissement, qu'il faisait passer pour une salle réservée à l'alchimie... Un lieu d'exploitation humaine bien rodé, où les esclaves darfaris surveillaient ceux de la main noire, et inversement... Le pauvre Hyrkanien fût enchainé à la roue, avec un sceau pour ses excrèments à côté de lui..  

- Bienvenue chez toi.. J'espère que t'aime le gruau... et le noir.. Car c'est ton avenir... Pour un long moment...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum