Les Mystères des Terres de l'Exil intègre les mods TERPO et MTERP
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : 24/02/2017
Messages : 201
Date de naissance : 08/03/1989
Age : 28

Identité du personnage
Nom du personnage: Akhoris
Métier (TERPO): Alchimiste
Métier RP: Soigneur
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.mysteresterresexil.com/u67rpg

Akhoris, le Darfari

le Mar 14 Mar - 12:53





Nom du personnage :
Akhoris
Age :
Dans la vingtaine en apparence
Ethnie :
Darfari
Religion :
Yog
Alignement :
Neutre
Métier :
Alchimiste - Chasseur à l'arc



Taille :
Il ne dépasse pas les 1m65
Poids :
Moins de 60 Kg

Apparence :
Sa peau sombre et ses dents taillées en pointes trahissent bien vite les origines Darfari d'Akhoris.
Il possède une cicatrice marquée au fer à l'avant bras gauche, on peut y lire un "A" et on devine assez bien que c'est la marque d'un maître sur son esclave. Malgré cette conclusion, on ne voit pas de marques de maltraitances sur son corps, si ce n'est le dernier séjour sur la croix du Darfari.

Mise à jour : Au début de son aventure, Akhoris a reçu un coup violent à l'épaule droite, cet impact lui a laissé une vilaine cicatrice et une douleur passive.
Il n'est pas rare de le voir avec des traces de griffures ou morsures sur son dos et son cou. Elles semblent de nature humaine pour la plupart.

Personnalité :
Chétif et assez petit contrairement à la plupart des exilés que l'on peut croisé, Akhoris n'est pas bâti pour être un guerrier de front. Malgré la présence de ces dents pointues, on a du mal à imaginer que ce jeune Darfari puisse faire mal à une mouche. Il faut dire qu'il a un comportement assez réservé et d'une nature extrêmement soumise en ces débuts d'évolution sur les terres de l'exil, ce qui ne permet pas de cerner totalement la personnalité du jeune homme.
Il garde la plupart du temps un regard bas ou en biais, évitant soigneusement le regard des autres et ne s'exprime que très peu, sauf si on lui demande. A ce moment, il peut dérouter par sa façon de parler qui est assez soutenue pour un simple ancien esclave, mais il s'exprime toujours d'une voix douce, comme pour ne pas se faire remarquer.

Mise à jour : Akhoris reste une personne soumise, mais le fait d'avoir survécu autant de temps au sein du désert grâce à la protection de son clan, lui a permis d'avoir une meilleure confiance en lui. Cependant, elle semble fragile et semble pouvoir se détériorer à la moindre tempête.
Il n'hésite plus à donner son avis à ses proches, mais il reste réservé vis à vis des étrangers.




Akhoris a été capturé jeune au sein de son village natal par un esclavagiste puis revendu à une riche famille stygienne.

Loin du stéréotype de l'esclave maltraité, le Darfari a eu la chance de tomber sur un maître bienveillant envers ses sujets. Il faut dire qu'Akhoris a toujours été d'un tempérament serviable, ce qui lui valu toute la confiance de son maître.

La jeune homme avait pour habitude de récolter les plantes que son maître avait besoin pour la coction de potions. Elles permettaient d'honorer divers contrats et de sauver des vies.

Alors que la vie était plutôt douce pour notre Darfari, une étrange fourberie d'un concurrent de son maître le fit accuser de meurtre par empoisonnement.
A contre coeur, le Stygien préféra la voie de l'exile pour son esclave que la mort sur la place publique.... Un choix qui est surement contestable en vue de ce qui attend Akhoris.


[...]



Cela fait des heures... Ou bien des jours ? Non, pas des jours, il serait déjà mort,.... qu'il est attaché à cette croix sous le soleil de plomb de la terre de l'exil.
Ses maigres forces n'arrivent pas à le détacher, pourtant, il entend du bruit, il faut fuir... Mais le corps ne réagit plus, malgré la situation, le jeune Darfari ne veut pas abandonner, peut être est ce qu'on appelle l'instinct de survie ? Si c'est le cas, celui d'Akhoris est bien maigre, puisque les pas dans le sable approchent toujours et il est toujours aussi vulnérable.
Après un moment... Il n'entend plus rien et il chute brutalement de sa croix contre le sable chaud. Il ne met pas bien longtemps à se redresser pour voir ce qu'il se passe... Une stygienne ! C'est une stygienne qui l'avait détaché. Cette dernière semblait avoir reçu le même sort que lui et elle restait méfiante.
Elle invite Akhoris de le suivre pour s'entraider, il ne répond rien mais après tout, elle l'avait détaché. Il jette un dernier regard sur la croix et sur la feuille qui avait été accrochée à son torse mais tombée depuis un moment au sol, puis il suit la jeune femme.





Après ce qui semble des heures, ils arrivent à rejoindre une sorte d'oasis qui contraste avec le désert de sable qu'ils ont laissé derrière eux. La stygienne prend naturellement les commandes des taches, ce qui n'a pas l'air de déranger Akhoris, qui réunit les ressources nécessaire pour un campement de fortune.
Malgré leurs états de faiblesse, ils arrivent à trouver ce qu'il faut pour se poser à l'ombre d'un immense rocher. Ils mangent ce qu'ils trouvent, des graines qu'ils grillent au feu, des oeufs de tortues, des insectes, tout y passe à partir du moment qu'ils évitent les dangereuses créatures qui se profilent au loin.
Le Darfari arrive même à fabriquer un arc avec les peaux des bébés tortues, du bois et de la ficelle faite de fibres végétale. La stygienne lui a trouvé un bas pour couvrir sa nudité, la situation semble s'arranger pour ces exilés.
Alors qu'ils grillent les derniers morceaux de bébé tortue, un homme surgit de nul part, lance en main. Il tue un alligator qui le suivait sans avoir l'air de faire un quelconque efforts ! Malgré cet air bourru, il ne semble pas vouloir attaquer le duo, il leur propose même de rencontrer son clan.
Après un moment de concertation, ce qui est assez rapide, puisqu'Akhoris laisse la Stygienne décider, ils suivent l'étranger... 


Dernière édition par Akhoris le Dim 7 Mai - 22:51, édité 2 fois
avatar
Date d'inscription : 24/02/2017
Messages : 201
Date de naissance : 08/03/1989
Age : 28

Identité du personnage
Nom du personnage: Akhoris
Métier (TERPO): Alchimiste
Métier RP: Soigneur
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.mysteresterresexil.com/u67rpg

Re: Akhoris, le Darfari

le Ven 24 Mar - 2:17

Le temps passe et Akhoris est toujours en vie, contre toute attente, il s'intégra au clan des Crocs d'acier en compagnie de leur guide Dhoraq, puis suivit le groupe des rescapés lorsque le campement a été décimé par un sorcier de Yog.

Ce nouveau groupe se nomma les frontaliers. Il arriva à trouver sa place sans difficulté. Il faut dire que le caractère concilient et soumis du jeune Darfari attire la sympathie de tous et il leur rend plutôt bien.

Il a malheureusement subi un terrible traumatisme lorsque son protecteur Dhoraq fut tuer par les Nomades et qu'il frôla lui même la mort sous les coups de Sanpai, leur chef. Cette femme est devenue son pire cauchemar et il a régressé dans sa propre estime de soi, malgré les efforts de tous. Pour autant, il semble respecter cette femme, l'ancien esclave ne lui tient plus rigueur de ce qu'il s'est passé, il existe seulement cette peur.

Peu à peu, Akhoris reprend son comportement de servitude et ne prend plus beaucoup d'initiatives sauf pour le commerce. Il n'est pourtant pas officiellement l'esclave de qui que ce soit, mais il passe ton temps à courir pour tout le monde. Il a l'air fatigué et pourtant, c'est dans ces moments de total dévotion pour une tâche qu'on lui demande, que l'on le voit le plus calme et apaisé... Et s'il n'était pas fait pour être un homme libre ? Combien de temps un homme soumis à la volonté des plus forts peut encore survivre dans un tel monde ?
avatar
Date d'inscription : 24/02/2017
Messages : 201
Date de naissance : 08/03/1989
Age : 28

Identité du personnage
Nom du personnage: Akhoris
Métier (TERPO): Alchimiste
Métier RP: Soigneur
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.mysteresterresexil.com/u67rpg

Re: Akhoris, le Darfari

le Dim 2 Avr - 22:12


Le petit Darfari prend peu à peu ses marques au sein du campement des Frontaliers.

Il faut dire qu'il a ce qu'il faut pour s'épanouir. Il a un rôle, des gens à servir et un toit au dessus de la tête.

Bien que son épaule droite le fasse toujours souffrir suite à l'attaque qu'il a subit sous les coups de la Championne des Angariens, il maintient un rythme de travail élevé. Il semble totalement dévoué à ce vaste projet qu'ont les Frontaliers, celui d'édifier un ziggourat qui restera dans la mémoire des exilés.

Akhoris recherche sans cesse à satisfaire le désir des personnes qui l'entourent et cela ne s'arrête pas à son clan, il offre ses services aux alliés et invités sans aucune retenue. C'est un peu sa manière de conserver un lien avec son passé de servitude et à se rassurer.
Pour autant, il semble apprécier son statut d'homme libre, qu'il affiche de mieux en mieux. D'ailleurs, cela ne plait pas à tous, mais le jeune noir a toujours quelqu'un pour l'encourager ou le protéger.

Bien que l'ancien esclave ne montre pas ses croyances religieuses au grand jour, tout le monde aura pu voir qu'il a un régime alimentaire assez strict, il ne mange que de la viande, du poisson, des insectes ou des œufs. Il refuse toute alimentation liée à la végétation.
avatar
Date d'inscription : 24/02/2017
Messages : 201
Date de naissance : 08/03/1989
Age : 28

Identité du personnage
Nom du personnage: Akhoris
Métier (TERPO): Alchimiste
Métier RP: Soigneur
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.mysteresterresexil.com/u67rpg

Re: Akhoris, le Darfari

le Mer 12 Avr - 18:38

" La nuit est au plus noire sur le Roc, et des volutes d'un brouillard sombre commence à colorer les pierres.
Un froid mordant se fait soudain ressentir, alors que les flammes des torches et des braseros sont enveloppés par cette obscurité surnaturelle, du givre se forme à certains endroits et vous ressentez comme une présence dans le temple du Ziggourat... Peut être que votre esprit vous pousse à aller voir mais votre corps lui vous pousse à rester ici, auprès du grand feu qui semble seul à parvenir à lutter contre les ténèbres grandissantes.
La sensation de ne pas être seul vous hante, et des frissons vous prennent mais ce n'est pas à cause du froid... quelques minutes semblant des heures s'écoulent, alors que le brouillard qui se mélange aux eaux de la rivière en contrebas. "



Cela fait plusieurs fois à présent que le Darfari ressent ces sensations alors que le Ziggourat du Roc s'édifie et s'embellit de jour en jour grâce au travail du clan des Frontaliers.

Il finit presque par s'habituer à cette peur qu'il assimile sans nul doute aux cérémonies qu'organise la Prêtresse de Set du Clan. Il ne veut même pas savoir ce qu'il s'y passe... Non, on est plus en sécurité dans la hutte la plus éloignée ou au coin du feu.

Akhoris a monté peu à peu dans l'estime de son clan, jusqu'à devenir leur porte parole aux yeux des autres clans de la terre des Exilés. Malheureusement, cette progression est arrivée beaucoup trop vite et brutalement, le jeune homme a fini par perdre pied sous le poids de cette responsabilité, jusqu'à faire des maladresses qui ont presque provoqué une guerre de clan...
Enfin, c'est ce dont il est convaincu, alors d'un commun accord avec sa Protectrice Neferys, il a repris un rôle plus humble, c'est à dire celui de l'alchimiste qui soutient le travail du forgeron et de la bâtisseuse grâce aux matières améliorant ou consolidant la brique et le fer.

Il est vrai qu'il aurait pu faire un merveilleux diplomate avec le savoir faire qu'il a assimilé auprès de son ancien Maître, mais les erreurs pardonnent peu dans ce désert, aucune mauvaise manœuvre ne peut être tolérée, c'est le souci d'une communauté sans pouvoir en place, la loi du plus fort règne et les Frontaliers ne joue pas dans cette course à la force.

Tel un yoyo, notre Darfari a connu une période d'épanouissement, de renfermement, d'évolution voir même de régression.

Actuellement, s'il n'assume plus sa liberté qu'il juge inapte à honorer mais il considère qu'il appartient à son clan comme s'il appartenait à un Maître et que c'est de cette manière qu'il semble le mieux se sentir. Il n'a plus le poids d'une personne à servir, mais d'honorer tout un clan et ses alliés si sa Protectrice le décide.
Cet état d'esprit s'approche finalement de beaucoup à un homme qui est attaché à son clan et qui le servirait jusqu'à la mort... Mais Akhoris n'est pas comme tous les hommes et son comportement le démontre chaque jour... C'est aux personnes qui l'approchent de le comprendre pour finalement peut être l'accepter comme il est.
avatar
Date d'inscription : 24/02/2017
Messages : 201
Date de naissance : 08/03/1989
Age : 28

Identité du personnage
Nom du personnage: Akhoris
Métier (TERPO): Alchimiste
Métier RP: Soigneur
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.mysteresterresexil.com/u67rpg

Re: Akhoris, le Darfari

le Mer 19 Avr - 18:49


Le Darfari revient de la chasse quotidienne, il dépèce la viande et la met à rôtir.  Depuis que les Angariens ou plutôt... Sanpai et Elphira ne viennent plus le rendre visite, il est apaisé, ses journées sont simple, ses tâches aussi, mais le clan a gagné en stabilité.

Mais il fallait bien que quelque chose trouble cette paix : Le Gong du Roc sonne, le Darfari descend et le couple de femmes qu'il redoute le plus se tient devant lui... Que veulent elles encore ?

Sanpai lui apprend que Ako et Red ont disparu suite à une dispute... Akhoris doit la vie à ce dernier, mais comment pouvait il savoir ou ils se tiennent ?
Elles repartent et il apprend le lendemain que la tête de ses amis ont été retrouvées sur des piques devant le village des Angariens... Ils porteraient la marque des pirates de la main noire.

S'il y a bien une chose qui est sure... C'est que notre Darfari n'est pas stupide. Malgré les preuves accablantes, il est persuadé que la mort de ses amis n'est pas dû à ces pirates, mais à la folie de Sanpai la guerrière. Il l'a assez vu pour savoir que pour un mot de travers elle ferait couler le sang.
Les pirates sont des opportunistes, ils auraient mieux à faire que de simplement tuer Ako et Rednarg.

La haine d'Akhoris est au plus haut... Il avait ravalé son envie de vengeance depuis un moment, mais la c'était de trop... il fallait arrêter la folie de cette femme... Il se dirige vers le Village d'Angara et il joue le jeu. Il joue leur jeu... Il devait s'approcher d'elles... Il devait avoir leur confiance pour lui laisser l'opportunité d'assouvir sa vengeance... Cela demandera du temps, mais il consacrera le temps qu'il faut pour cela.

Il compte bien reprendre les courbettes et autres joyeusetés pour cela, la dernière conversation avec Sanpai semble avoir porté ses fruits, elle compte même faire un pas vers Neferys...

Entre temps, Akhoris rencontre une petite tribu de Darfaris. Il y voit l'occasion de connaitre ses origines, mais les relations sont compliquées... Dans un sens, la plupart de ses amis sont Settites et même s'ils respectent les croyances du jeune homme, il est normal que cela attise la méfiance de ce peuple.
Pour autant, même s'il souhaite renouer avec son passé et sa religion, il est hors de question de quitter le clan qui lui a permis d'évoluer.

Il passe à présent ses journées entre son clan et cette tribu de Darfaris, dans l'attente que Sanpai vienne vers eux... Mais elle tarde... Aurait elle compris les motivations du jeune Akhoris ? Non... Il y a autre chose... Mais il devait se montrer patient, sinon il grillerait toutes ses chances. Elle viendra... Oui... Elle viendra.
avatar
Date d'inscription : 24/02/2017
Messages : 201
Date de naissance : 08/03/1989
Age : 28

Identité du personnage
Nom du personnage: Akhoris
Métier (TERPO): Alchimiste
Métier RP: Soigneur
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.mysteresterresexil.com/u67rpg

Re: Akhoris, le Darfari

le Dim 7 Mai - 22:55
/!\ Petite mise à jour du Descriptif du Darfari. /!\
avatar
Date d'inscription : 24/02/2017
Messages : 201
Date de naissance : 08/03/1989
Age : 28

Identité du personnage
Nom du personnage: Akhoris
Métier (TERPO): Alchimiste
Métier RP: Soigneur
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.mysteresterresexil.com/u67rpg

Re: Akhoris, le Darfari

le Lun 26 Juin - 19:23


Elle n'est jamais venue....Les semaines.... Les mois... Le temps passe et finalement, Sanpai, les Angariens... Ce ne sont que des vastes souvenirs à présent. Akhoris en a tellement vécu des aventures depuis cela.

Il a vécu la richesse à l'état pure que l'on pouvait avoir dans ces terres, des habits de soie, des savons, des huiles parfumés, des coussins et des tapis, il ne manquait de rien et un caprice lui suffisait pour obtenir ce qu'il voulait.... Il a vécu dans le luxe alors qu'il servait la Grande Prêtresse de Set des terres de l'exil. Il a aimé une femme qui l'a abandonné... il a détesté des hommes qui l'ont insulté... Il a connu la tristesse de la perte d'un être cher et la joie de sauver une vie en la soignant grâce aux compétences acquises.... et surtout... Surtout, Il a connu la liberté et la sécurité, sous la protection des Frontaliers... il n'avait plus à avoir peur pour sa vie.

Mais tout cela... Ce n'est rien contrairement au cataclysme qu'il a assisté. Un changement sans précédent ou finalement très peu de personnes en sont sorties vivantes. De sa vie d'avant... Il reste Neferys, cette femme qui a toujours été là et qui l'a décroché de sa croix et l'affectueuse Harya avec qui il partage beaucoup de complicités.
Après le Cataclysme, il ne restait plus aucun vestige des exilés... Il n'y avait plus de Ziggourat... il n'y avait plus de Roc, juste une terre désolée avec ces ruines d'un temps ancien.
Les trois compagnons sont retournés à l'oasis des Crocs d'Acier et ont construit à flanc de falaise pour être protéger de la faune local. Peu à peu, ils retrouvèrent un confort acceptable et recrutèrent même quelques nouvelles personnes...

Les terres désolées ont fait place à de nouveaux clans... De nouvelles villes, cités mais aussi villages. Le Darfari a noué contact avec la Tribu Akowa, lui qui a toujours été rejeté par les siens a enfin été toléré... Cela lui a demandé des mois... Mais en prouvant sa valeur, il a enfin accès au savoir de son peuple.

Tous ces changements et son vécu, ont permis à Akhoris de gagner en expérience et assurance. Il est avec Neferys, l'un des plus anciens exilés que l'ont peut rencontrer et qui a n'a pas (encore) cédé à la folie de la prison maudite. Alors oui, le jeune homme a quelque moments "foufou" qui se garde bien de montrer à la vue de tous, mais il reste encore assez sain d'esprit.

S'il apprécie partager son savoir et offrir son aide pour passer son temps, le Darfari aime aussi passer du temps à parcourir seul le désert.

Concernant son tempérament, malgré la confiance qu'il a gagné, sa nature soumise reste de mise, surtout si on le remet en place ! Il reste serviable et docile, mais il a tendance à être plus à l'aise avec des personnes de confiance.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum