Les Mystères des Terres de l'Exil intègre les mods TERPO et MTERP
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : 16/02/2017
Messages : 38

Identité du personnage
Nom du personnage: Valérius
Métier (TERPO): Artisan polyvalent
Métier RP: Zélote/champion
Voir le profil de l'utilisateur

Azh-raa la picte

le Mar 28 Fév - 16:04



(l'image sera modifiée quand je trouverai meilleur)
Nom du personnage :
Azh-raa
Age :
19 ans
Ethnie :
Picte
Religion :
- Aucune*-
*Azh-raa peut être convertie une et une seule fois à une des trois grandes religions, apres s'y être voué elle n'en changera jamais. Elle croie aux esprits des animaux et en leur sagesse, mais depuis qu'elle porte le bracelet ces derniers semblent muet à son égard. Perdu, sans ses guides, elle fait une cible facile pour tous prêtres, sorciers ou shaman.
Alignement :
Neutre - Neutre**
** en fonction de sa religion son alignement changera progressivement
(Mitra : Neutre Bon | Set : Neutre Mauvais | Yogg : Chaotique Neutre (ou Mauvais))
Métier :
Forgeron
(Les pictes sont au niveau technologiques des sauvages, ne connaissant pas forcément l'art du fer ou de l'acier. Azh ne sort pas vraiment du lot mais possède une capacité inné à apprendre plus rapidement et simplement en copiant le travail d'un autre.)
Shaman
Azh est une shaman des esprits ou d'autre choses bien plus sombre. Les Shaman ne sont pas des prêtres bien qu'ils converse avec des entités proches des dieux. A moitié guérisseurs, ils sont capable d'apporter des soin légers ou conséquent en fonction de leur attribution (légers dans le cas d' Azh): ces soins se caractérise par des mixtures de plante, des cataplasmes et des bandages, ils ne peuvent pas soigné un bras coupé comme une flèche planté dans le cœur, ils ne font pas de miracles.
Ce sont aussi des guerriers effarouchés parfois sauvages, portant des armures intermédiaire et pouvant porter des armes lourdes, telle les puissant Shaman de l'ours des contrés du nord. D'autres sont plus agiles, ou plus subtiles, mais il ne faut pas les prendre à la légère.

Un mélange audacieux entre un guérisseur et un combattant.

A cause des bracelets les shamans sont privés de leur pouvoirs shamanique, le seul moyen serai de se faire posséder par les esprits qu'ils servent.




Morphologie :
Azh est encore jeune : elle n'est pas bien grande, sa taille est d'environ 1m40-1m50, pour un poids de 47 kilo. De morphologie svelte et élancé, la picte possède déjà apparence d'une survivante.
Apparence :
Azh est une jeune femme d'apparence sauvage, prenant des postures assez athlétiques quand elle chasse. Son corps est svelte et élancé, marquant le fait qu'elle ne soit pas une guerrière accomplie, ses formes rondes au niveau de son postérieur ou de sa poitrine ainsi que sa peau encore douce malgré la déshydratation du désert, présage qu'elle n'allait pas souvent chasser du temps où elle survivait dans les terres sauvages.

Ses cheveux longs et hirsutes sont recouvert d'une pâte de pigments blancs graisseuse qui semble imperméable à l'eau, tombent sur un visage arrondi marqué par des yeux argentés ainsi que de nombreux tatouages tribaux au niveau de son menton, ses joues et de son front. Sa peau mate bronzé par le soleil de plomb n'est marqué que par les traces aux poignets et aux chevilles des cordes qui l'attachaient à la croix, quelques tatouages pictes sur ses bras et épaules ainsi que sur le haut du postérieur et de la cuisse droite renforce son coté sauvage.
Personnalité :
Azh est jeune, une enfant perdu dans l'oasis, sa personnalité assez sanglante et libre qu'elle avait par le passé a été remplacé par une amnésie partielle, elle ne se souvient plus de ses origines, quelques brides ponctuent sa personnalité sauvage.  Azh était shaman croyant à la sagesse des esprits animaux mais depuis qu'elle s'est réveillé dans le désert, elle semble avoir perdu ses repères, ses guides lui sont muet, la rendant psychiquement faible et perdu.




Dernière édition par J'azaer le Mar 7 Mar - 3:48, édité 9 fois
avatar
Date d'inscription : 16/02/2017
Messages : 38

Identité du personnage
Nom du personnage: Valérius
Métier (TERPO): Artisan polyvalent
Métier RP: Zélote/champion
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Azh-raa la picte

le Mar 28 Fév - 17:36



"Azh mon enfant, approche"

Une jeune picte s'approchait du Shaman de la tribut à quatre pattes, sa peau déjà orné de tatouages tribaux aux symboles animaliers, alors qu'autours d'eux, regardant la scènes les guerriers de la tribu semblaient muet et craintif de la réaction de l'homme masqué aux mains rougies par le sang et les pigments. Azh ou Azh'raa s'approchait de lui comme un chat sauvage s’approcherait de l'arbre qu'il avait choisit pour terriers, grimpant sur se dernier et se posant sur son épaule, ses doigts griffus se plantant dans la tunique de peau et de fibre de ce dernier, participant largement à son apparence intimidante.

"Azh, le temps est venu pour toi d'affronter tes frères et sœurs pour me succéder. Ecoute mon enfant, les esprits des grandes bêtes te suivent, ils guideront tes coups et dans la fureur tu gagnera ta place dans le clan."

Le shaman porta sa main à la chevelure de la jeune fille comme on caresse le pelage d'une bête. Tous savaient dans la tribu que la dernière petite fille du Shaman était sa favorite, ce qui lui attirait les hostilités de ses aînés. Cette considération n'était pas purement affective, elle était clairement plus doué que les autres, elle avait appris d'elle même à lire et à écrire, sa capacité d'apprentissage était si rapide qu'elle tenais du génie et son lien avec les esprits animaliers était si fort qu'ils la guidaient dans toutes ses actions, la rendant dépendante à leur sagesse. Il était clair que pour les prétendant à devenir chef ou shaman, se battre à la loyale ne serai que voué à l'échec. Trouver une solution alternative, l'éloigner de son grand père était le premier pas vers sa destruction et quoi de mieux si elle pouvait s'auto-annihiler elle même. C'est du moins ce que son grand frère, l'ainé des fils du fils du grand shaman, avait manigancé avec précision et secret.

Azh était dépendant des esprits; cette faiblesse serai sa perte.

Azh se réveilla engourdi, alors que le soleil venait de se lever depuis longtemps. Un mal de crâne comme si on le lui avait marteler avec un rondin de bois sec, sa vision trouble lié à un état de transe et sa gorge sèche, tapotant à droite à gauche de ses mains le sol, pour reprendre ses repères, reniflant les odeurs, elle senti que dans la tente où elle avait dormis l'humidité et une odeur familière s'y était installé.
Sa mains se posa finalement sur ce qui semblait être un objet rond de paille tissé sur du bois, un objet dont ses mains tremblante se rappelèrent soudain la texture. Tournant son regard avant de comprendre, ou de croire, le crime horrible qu'elle avait commis : sa bouche encore ensanglanté, le goût du sang sec sur sa langue et dans ses mains le masque de son grand père.
Azh poussa un crie entre rage et désespoirs, rameutant la tribu à la tente sacré, découvrant la promise à genoux le regard emplit de folie et de sang, des tripes enroulés autours de ses jambes et devant elle le masque du grand shaman, le guide et chef de la tribu.

Sacrilège clamaient les prétendant, mais nul n'osait approché l’apprentie shaman, l’effroi gagnait peu à peu les guerriers: de son temps le Shaman était un monstre de cruauté et un puissant sorcier, qu'une jeune le réduise en charpie portaient assurément le respect à travers la peur. C'est finalement l'ainé, qui força le pas armé d'un coupe-coupe de silex, elle devait mourrir de sa main ainsi nul ne contesterai son héritage et personne ne remonterai jusqu'à lui, levant son arme, profitant de la détresse, plein d’orgueil et d'insouciance.

Il n’eut guère le temps d'abattre son arme que le regard de sa sœur se posa sur lui, croisant le sien, ce n'était plus celui d'une picte, c'était celui d'une bête assoiffé par la rage, souriant à pleine dents, les yeux écarquillé. Le prétendant lâcha son arme tombant sur les fesses, alors qu'elle se jetais sur lui les ongles des mains en avant pour lui arracher les yeux et la peau. C'est un coups bien placé d'une des sages femme de la tribu qui assomma la fille, sauvant la vie de l'ainé. Défiguré, borgne, au nez arraché avec les dents, au buste griffé, l'homme fut relevé par les guerriers, il ordonna qu'on l’abatte, mais une nouvelle fois elle échappa à la mort alors que les guerriers s’apprêtaient à la tuer le grognement d'un ours géant se fit entendre, il était clair que la tuer provoquerai la colère des esprits.

Quand Azh se réveilla, sa peau la brulait, ses muscles lui faisait mal, sa mémoire, ses souvenirs avait étrangement disparu et pire encore, pour la première fois de sa vie... il n'y avait plus que le silence...
Sa gorge sèche, son esprit vide, elle se laissa mourir...quand soudain elle tomba de la croix qui la soutenait. relevant la tête elle croisa le regarde d'une femme, qui comme elle, intégralement nu, avait été laissée, crucifiée dans le désert.


Dernière édition par J'azaer le Mar 28 Fév - 20:31, édité 3 fois
avatar
Date d'inscription : 16/02/2017
Messages : 38

Identité du personnage
Nom du personnage: Valérius
Métier (TERPO): Artisan polyvalent
Métier RP: Zélote/champion
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Azh-raa la picte

le Mar 28 Fév - 19:23
JOURNAL

Premier jour de mon journal

Je suis Azh-raa, Azh-raa qui? quoi? je ne sais pas, j'ai le sentiment que je devrais savoir. Je sais faire plein de chose, Sanpai et Elphira mes nouveaux amies me félicitent souvent. Il me grondent aussi, surtout quand je veux tuer les gens, ça me rend triste.
Je sais écrire et lire, ou l'inverse, avec des cailloux noires qu'ils appellent charbon ou gourdon, je sais pas, je peux écrire sur la peau des animaux, j'aime bien écrire et faire des dessins c'est amusant.

Quand je me suis réveillé dans le désert, il faisait chaud, mais en moi j'avais froid, j'avais peur, j'entendais plus le chant des esprits et j'ai encore peur, surtout la nuit, mais mes amis sont là alors j'ai plus peur.

Sanpai était là avec moi quand je me suis réveillé, j'avais la gorge sèche alors elle comprenait pas ce que je disais. On a marché ensembles jusqu’à de grosses pierres noires, elle a un jolie corps qui bouge bien, j'aime beaucoup. Puis y a un gros oiseau avec des cornes qui a crié, j'ai eu très peur et je l'ai chassé avec un baton que j'ai trouvé sur le sol, l'oiseau Sanpai l'a appelé chauve souris mais c'était pas une souris ça.

On a trouvé un corps, Sanpai m'a demandé de lui trouvé des plantes, en passant j'ai pris un livre à coté de l'homme, j'aime bien les histoire et je peux écrire la mienne dessus. Je lui ai ramené beaucoup de plante, j'ai aussi pris des cailloux et des branches que après avoir taillé et assemblé j'en ai fait des outils pour tuer ou casser les arbres et la pierre. J'ai l'impression que je sais faire ça, j'aime me rendre utile. Mon ami m'a fait un habit pour empêcher mes seins de ballotter, elle est très prévenante.

Puis on est allé plus en direction des montagnes, là bas on a mangé des œufs et trouvé de l'eau, j'avais encore faim mais grâce à ça j'ai pu parlé normalement à l'ami. On a chassé, j'ai pu plongé les dents dans du sang et de la chaire fraiche, c'est moins bon que la viande cuite, mais ça fait du bien. Sanpai a fait un camp et pis on a croisé Elphira et une autre femme étrange qui s'appelait Corménia, ou Clornéllie, je sais plus j'ai oublié, en plus elle est partie et a volé l'épée de Sanpai.

Sanpai m'a dit que tuer des gens c'était pas bien, alors je la tuerais pas, du moins pas tout de suite, sauf si j'oublie, mais je peux pas oublier si je l'écris, je suis pas bête.

Le vent a soufflé et crié, le ciel est devenu rouge, on s'est abrité, j'avais très peur, j'étais très malheureuse, mais je sais pas pourquoi, j'ai eu très mal au cœur. Après on a continuer à chasser puis on est partie vers l'ouest, en suivant l'eau, on y a rencontrer des monstres avec des bras et des crocodiles, je me suis bien amusé à les tuer. Ah oui je sais faire des arcs et j'aime les utilisé, je suis la meilleur.

On est finalement allé sur une île, là la nuit est tombé et j'ai perdu mes amis de vue, j'ai eu très peur, mais j'ai vu de la lumière et je les ai retrouvé, il y avait des méchants avec eux, je les ai contourné et les ai menacer par derrière. Après c'est devenu tout flou, y a eu des flèches et les méchants m'ont attaqué, je leur ai rendu, mais Sanpai m'a fâché et tapé pour me calmer, alors j'ai arrêté mais les autres ont continuer à me faire du mal, alors Sanpai s'est fâche et leur a mis une rouste. C'était drôle de les voir courir partout comme des lapins, mais Elphira a été blessé par un des méchants.

Je m'en veux, c'est ma faute si elle a été blessé, mais je lui en veux aussi, elle m'a volé Sanpai, même s'il était ami avant qu'on devienne ami, j'aurais bien aimé l'avoir juste pour moi, maintenant Sanpai appartiens à Elphira, je boude dans mon cœur.

On a quitté les méchants est on est allé s'installer plus loin, sur le chemin j'ai rencontré un mâle qui s'appelle Mes-fils, il dit qu'il est marchand, moi je l'aime pas, il me regarde de haut. On est allé plus loin apres qu'il se soit moqué de nous.

On avait besoin d'un toît ou s'abritter la nuit, je leur ai fait une tente avec des plantes. Je sais faire les tentes, j'aime les tentes, j'ai l'impression que j'en ai fait toute ma vie. Après je suis allé me baigner...et euh...

Ah oui à un moment je suis partit courir un peu et j'ai trouvé des cailloux noires qui écrivent des choses sur les mains, les peaux et même les pierres, Sanpai était contente de moi.
Après l'autre male nommé Mes-fils est venu encore nous embêter, heureusement Sanpai est très intelligente, on a réussi à lui faire croire qu'on avait du Gourdon et qu'on lui en donnerai contre une carte, l'abrutit, il aurait pas dû se moquer de nous.

Finalement on doit lui trouver du charbon, des cailloux noires, je crois.
J'espère que demains sera encore plus amusant qu'aujourd'hui et qu'on rencontrera pas des méchants.
avatar
Date d'inscription : 16/02/2017
Messages : 38

Identité du personnage
Nom du personnage: Valérius
Métier (TERPO): Artisan polyvalent
Métier RP: Zélote/champion
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Azh-raa la picte

le Jeu 2 Mar - 14:53
Septième jour du journal de moi

J'ai pas écris depuis un moment, depuis que les hommes sont arrivés et que l'autre est venue, d’ailleurs Azh n'aime pas l'autre.

Y a plein de choses qui se sont passées, déjà avec Amies de Azh, Elphi et Sanpai, on est partie dans le nord, on a rencontré une dame à la peau sombre et avec des seins, comme des pies de vaches. Elle était toute seule et elle se battait bien, on l'a gardé avec nous. Moi je l'aime bien elle est drôle, surtout quand elle tape les gens avec son espèce de truc en os, ça fait des morceaux de viande, mais uniquement sur des gens.

On a finalement trouvé un super coin en haut d'une colline, Azh, moi, j'y ai fait plein de tentes. J'aime bien rester au près de Sanpai, parce qu'elle est forte et Elphira parce qu'elle est sage et presque aussi intelligente que moi. Moi j’apprends trop vite, Elphi me félicite souvent, c'est comme une maman, je l'aime beaucoup.

Les hommes sont venus par la suite, au début je les aimais pas, parce qu'ils sont pas comme nous, ils ont une trompe d'éléphant entre les jambes. Un jour faudra que je leur demande de me montrer comment ils font pour manger avec, surtout qu'elle est pas bien grande, ça doit être difficile pour eux d'arriver à porter les aliments à la bouche avec. Et pis je les aimais pas parce qu'ils volent notre tranquillité, on était bien toutes les trois, mais Sanpai et Elphi m'ont dit qu'ils seraient utiles alors Azh a fait avec.

Azh en a marre un peu, l'un des hommes est forgeron, Azh a beaucoup appris en le regardant, maintenant Azh sait manier le fer, mais Azh est triste, l'homme fait tout, on demande juste à Azh d'aller chercher ou de construire tente. Azh aime bien homme forgeron, mais Azh se sent inutile.

Et puis Azh commence à se souvenir, mémoire pas bonne Azh a eu très peur que parce qu'elle se souvenait: elle plus le droit de rester au près de mam... Grande-sœurs Sanpai et Elphi. Finalement j'ai voulu partir mais j'avais trop faim alors je suis restée, pis Sanpai et Elphi veulent bien que je reste.

Azh se souvient de Gand-père Azhraa, Azh porte le même nom que Grand-père parce qu'il voulait que je lui succède dés ma naissance quand la sage femme a dit à mon père que les esprits des ninimaux y m'aimaient beaucoup, que la foret avait grogné toute la nuit quand je suis né et que le bruit m'a apaisé. Les frères et sœurs de Azh ne l'aimait pas, ils disaient que j'étais pas une vrais picte, tout ça parce que j'étais plus intelligente qu'eux. Azh se souviens de ça, mais pas tout, je me souviens pas d'à quoi ils ressemblaient, sauf Grand-père et son masque.

Azh se souvient aussi qu'elle était une Shaman traqueuse, Azh était un prédateur, c'est comme ça que grand-père m'appelait, une Shaman du gros chat sauvage et dangereux, Azh se souvient plus du nom, Grand-père avait beaucoup voyagé, avant de redevenir Shaman de tribu.

Azh est aussi allé se balader en secret, j'y ai rencontré un vieille homme qui parlait étrangement, j'ai rien compris à ses mots, il m'a dit bonjour en faisant des gestes bizarres, j'ai trouvé ça rigolo alors je l'ai gardé en mémoire. Mais Elphi m'a dit que c'était un truc des gens de Sept, les gens de sept y sont pas trop aimés parce qu'ils font des choses pas bien m'a dit Elphi.

Une fois on est allé se promener Elphi et Azh ensembles, on a voyager vers l'ouest qu'elle a dit, y avait un gros rocher en forme de flamme, on y est allé, on y a rencontré des gazelles de pierre qui pues avec plein de piques et de grosses mouches qui volaient pas, on les a tous tué.
Après j'ai vu une personne de l'autre coté alors j'ai essayé d'être gentille avec comme Sanpai m'a appris, mais il disait rien et quand je l'ai touché il a disparu, j'ai pensé qu'il était timide. Pis on en a retrouvé un autre, Elphi m'a dit que c'était un arbre. C'était rigolo de taper dessus ça disparaissait au contacte de ma lame. On a vu un bassin tout blanc, Elphi a dit que c'était du Sel, Azh connait le sel on en met sur la viande pour la sécher, Elphi a parlé aussi de Souffre, c'est le sable jaune qui pue.

On a rencontré en chemin un gros chien qui parlait, ça m'a rappeler les esprit, il nous a parlé de son dieu, Jhebbal Sag, je crois que je devrais le connaitre, mais je me souviens plus. Après on est allé vers un château noir en forme de couronne, à coté on y a trouvé une oasis avec un gros lac, Elphi et Azh, on s'y ait baigné parce qu'il faisait chaud, pis on a trouvé un village et une femme toute seul qui récoltait des plantes.

C'était les copains de Sept, ils parlaient la langue du vieux, Elphi comprenait mais pas moi, alors je lui ai demandé de m'apprendre, maintenant je sais parler le Stygien. On a fait du commerce avec les copains de Seth, je leur ai fait le salut mais ils ont pas réagit, peut être que ça marche seulement quand on est vieux.
On est reparti, avec le cuir que les set nous ont troqué, avec on a pu se faire des outils, plein d'outils, mais c'est encore l'forgeron homme qu'a tout fait, c'était le cuir qu'on avait trouvé pas le sien, bon Azh a pu apprendre a faire des outils en fer, mais c'est pas juste!

Après vu que j'étais fâché je suis allé me balader encore, j'ai rencontré d'autre gens, j'ai fait comme Elphi mais ils m'ont attaqué, alors je les ai tué jusqu'au dernier. Dans leur camps ils avaient beaucoup de fer, Azh a tout rassemblé et je me suis faite une petite brouette avec des branches et des peaux pour le ramener sans que ça soit trop lourd, j'ai rencontré en chemin une femme habillée comme les autres mais qui était gentille, elle m'a parlé d'un certain Mitra, je crois que Sanpai ou Elphi m'en avait parlé, elle avait un jolie salue, je l'ai retenu, c'est marrant tout ces gestes que les gens ont.

On est partit hier vers le sud...ah mince j'ai oublié de parler de l'autre, oui une nouvelle est arrivée dans le village, je l'aime pas du tout, Elphi m'a dit de pas juger sur les apparences, mais c'est pas son visage que j'aime pas, c'est son regard. Elle regard Elphi de manière bizarre, même sur moi, ses yeux m’agacent, si elle était pas tanneuse, je l'aurais noyé dans la rivière et jeté son corps aux araignées. Mais elle est utiles aux autres, donc j’attends patiemment. La dernière fois elle m'a posé une question bizarre: est ce que j'aime les femme? avec le même regard que j'aime pas, je lui ai dit un mensonge pour qu'elle me foute la paix.

Ah oui on est parti dans le sud avec Elphi, on y a trouvé des hyènes, des araignées, des maisons contre une falaise et un nouveau, il a l'aire sympa, je me suis habitué à la présence des Mâles, dans la tribu la plus part avaient peur d' Azh, ils avaient raison, mais Azh n'est plus dans la tribu, alors Azh doit être gentille avec eux. On a fait une chouette balade.

Ah oui Azh s'est faite une forge, je l'ai appelé la Forge esprit en souvenir du temps où j'étais Shaman chez tribu.

J'ai fait aussi un plan de mes voyages, je vais le refaire sur le journal.
avatar
Date d'inscription : 16/02/2017
Messages : 38

Identité du personnage
Nom du personnage: Valérius
Métier (TERPO): Artisan polyvalent
Métier RP: Zélote/champion
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Azh-raa la picte

le Jeu 2 Mar - 15:12
avatar
Date d'inscription : 16/02/2017
Messages : 38

Identité du personnage
Nom du personnage: Valérius
Métier (TERPO): Artisan polyvalent
Métier RP: Zélote/champion
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Azh-raa la picte

le Sam 4 Mar - 15:10
Le 15ieme jour du journal

Azh entend à nouveau les esprits, ça fait six, sept, huit lunes que Azh n'a pas écrit. Azh était toutes seules dans sa tête, mais maintenant ils sont revenus. Ils se sont moqués de Azh parce qu'elle était bête et inconsciente, parce que Azh était faible de se faire des amis. Mais Azh plus forte que les esprits, je ne les laisserai pas dire ce qu'ils veulent quand ils veulent.

Sanpai et Elphi étaient très mécontente de moi, parce que je suis allée toute seule dans la caverne, elle ont raison, quand je me bats je ne fais pas attention autour de moi, comme si le sang et la guerre m'appelait, mais c'est parce que Azh est top gamine, je dois grandir, pour plus qu'on s’inquiète de moi.

Azh a fait plein de choses avant ça, la meilleur, c'était la découverte de l'acier, Sarentès m'a appris le secret de l'acier, je suis très contente, maintenant je sais faire des armes et des outils en acier, Azh est enfin une vrais forgeronne. Si ma tribu savait elle voudrait que je revienne, mais ça n'arrivera pas, ma vrais tribu maintenant c'est celle de Sanpai.
Bon ça change à Azh de plus être traitée comme une shaman mais Azh se fait plein d'ami, alors je préfère, j'ai l'impression d'avoir une famille.

Je suis allé aussi voir les voisins du haut du plateau, j'ai rencontré un mâle gentil qui a joué avec moi qui se nomme Lézarus, comme le crocodile, pis une autre dont j'ai encore oublié le nom est arrivé, je l'avais déjà rencontré, avec Sanpai. Il est gentil avec moi mais il voulait que je lui disent où était les coupains de Sept Set, le grand serpent. Mais j'ai promis à Sanpai et à Elphi que je dirait plus rien sur nos voisins à nos voisins.

Sanpai n'était pas contente du tout et Azh au retour s'est faite fâchée, Sanpai et Elphi étaient inquiètes, ça fait tout drôle à Azh dans son cœur, personne ne s'est jamais inquiété pour Azh, même pas quand elle est tombé dans une caverne, ni quand Azh s'est fait mordre par un serpent, ni aussi quand elle s'est fait blessé et qu'elle saignait beaucoup, Azh a tout fait toute seule comme vrais picte. Parce que personne ne se souciait d'elle, ni était gentil avec. Pour survivre il faut être fort disait Grand-père.

Plus je me souviens plus je me sens seule quelque part dans mon cœur, plus j'ai l'impression que Azh n'est qu'une enfant.

Azh a aussi rencontré Orombo, un mâle avec un nom qui rappelait à Azh les tambours de sa tribu, il avait l'air gentil, il a discuté avec Sanpai un long moment, Azh n'a pas écouté. Je me sens d’ailleurs mise à l'écart, j'ai pas de belles armures et si j'étais pas forgeronne j'aurais pas de belles armes, ils veulent me protéger je le sais mais c'est pas en me refusant de quoi me protéger que je serai plus en sécurité.

La petite Khitan est venue encore me voir pour obtenir quelque chose de moi, elle m'a mis la main au fesse, j'ai pas supporté alors j'ai pris mon marteau de forgeron et je lui ai donné un gros coup dans sur la caboche. Je l'ai cassé, elle bougeait plus, j'étais embêté parce qu'elle était utile à notre tribu de la colline. Heureusement que Regnard nous a rejoint sinon on aurait vraiment été dans le caca de Rhino.
Je l'ai pas dis à Sanpai, j'avais trop peur de sa réaction, alors j'ai transporté le corps jusqu'à la rivière et j'ai attendu qu'un croco la bouffe. Quand le croco est arrivé elle a voulu se relever pour s'enfuir alors je l'ai caillassé, finalement le croco s'est bien régalé, ensuite j'ai tué le croco parce que ça se fait pas de tuer un membre de la tribu, même pour un croco.
J'ai nettoyé le sang avec du sang de Hyène et personne n'a fait attention, alors que les autres la cherchaient ils ont découvert qu'elle nous volait depuis un moment, on a retrouvé des potions, du bois façonné, et plein de truc dans ses coffres. qu'elle nous avait pris sans demander, finalement Azh a bien fait de la punir, ça l'apprendra à regarder Sanpai et Elphi se faire des bisous et de s'en venter après.

Mais je dois faire attention, elle je l'aimais pas, mais je ne doit pas me laisser aller et blesser une personne que j'aime. Le marchand Mes-fils est passé nous voir parce que l'esprit d' Azh était embrumé, il m'a donné un truc qui m'a pas soigné je le sais. Maintenant que je me souviens cette brume noir je crois la connaitre, quand je faisait partit de la tribu picte, pour entrée en contacte avec les esprits j'allais dans une ancienne caverne humide, je m'asseyait sur un vieil autel et je méditais jusqu’à entrer en trans, là les esprit me parlaient, me guidaient ou entraient en moi, pour aider la tribu ou tuer nos ennemis. Quand Azh avait fini sa transe, il était de coutume à la tribu de faire une grande danse autour du feu pour célébrer les shamans et les esprits, quand je les regardais mon esprit s’apaisait et je redevenais la petite Azh. Je pourrais demandé à Elphi et à Sanpai de danser mais c'était pas de simple danse, c'était des mouvements rituels sous forme de danse, c'est ce que disait grand père, seuls ceux qui y ont été initié savent guérir des effets secondaires de la transe, ça occupait l'esprit et ramenait à la réalité.

Peut être que pour guérir, Azh doit trouver des gens qui connaissent le rituel de danse.
avatar
Date d'inscription : 16/02/2017
Messages : 38

Identité du personnage
Nom du personnage: Valérius
Métier (TERPO): Artisan polyvalent
Métier RP: Zélote/champion
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Azh-raa la picte

le Ven 10 Mar - 12:53
Azh n'a pas écrit depuis très longtemps, Azh n'est plus sûr de rien, cinq ou douze lunes depuis sa dernière page, mais Azh a écrit des choses que Azh se souvient pas.

Azh a finalement décidé de rajouter pages dans journal, Azh n'a pas réussit à tout lire, Azh d'avant écrit mal, difficile à lire.

avatar
Date d'inscription : 16/02/2017
Messages : 38

Identité du personnage
Nom du personnage: Valérius
Métier (TERPO): Artisan polyvalent
Métier RP: Zélote/champion
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Azh-raa la picte

le Ven 10 Mar - 13:58


Dernière édition par J'azaer le Sam 11 Mar - 20:54, édité 2 fois
avatar
Date d'inscription : 16/02/2017
Messages : 38

Identité du personnage
Nom du personnage: Valérius
Métier (TERPO): Artisan polyvalent
Métier RP: Zélote/champion
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Azh-raa la picte

le Ven 10 Mar - 18:28
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum