Les Mystères des Terres de l'Exil intègre les mods TERPO et MTERP
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

Elphira Nefer

le Mar 28 Fév - 1:35
[center]


Nom du personnage :
Elphira Nefer
Age :
Vingt-six
Ethnie :
Stygienne
Religion :
Crom (Athée)
Alignement :
Loyale Mauvais (Changement suite à des événements Rp)
Métier :
Archère/Ebèniste



Taille :
162cm
Poids :
54 Kg
Apparence :
Une petite jeune femme, aux cheveux châtain clair, elle n'a pas une constitution suffisamment forte pour en faire une bonne combattante à l'arme blanche, son visage est marqué par une cicatrice partant du haut du sourcil droit au bas de la joue, elle a de profond yeux bleue qu'elle met en valeur avec du maquillage. Elle est doté d'un physique athlétique dut à sa vie dure et joncher de bataille. Elle aime à se parait de beaucoup de couleur ce qui correspond à son caractère espiègle et optimiste.Elle aime les belles choses et les lieux accueillant, elle est coquette. Son dos est orné d'un tatouage à l’effigie d'un soleil noir.  
Personnalité :
Elphira attache une grande importance à la liberté, celle des autres autant que la sienne ce qui la pousse à détester l'esclavage, elle est espiègle et aime jouer des tours et autres farce à ses amis, son caractère rebelle la pousse à refuser les lois qui prédéfinisse la place des gens dans une société. Elle affiche presque toujours un sourire aimable qui rayonne la bonne humeur et l'optimisme. Elle croient en l'existence des dieux mais refuse de mettre genoux en terre devant l'un d'entre eux ce qui fait d'elle une athée, elle ne remet pas en question que les gens puisse vénérer des divinités même si elles n’apprécie pas les cultistes qui tuent, pillent, violent, sacrifient et autres joyeuseté au nom d'un dieu.  


A venir ...


Dernière édition par Shandaris le Jeu 6 Avr - 18:31, édité 1 fois
Invité
Invité

De ses début jusqu'au terres d'exile

le Mar 28 Fév - 20:28
Elphira vue le jour dans une famille de marchands stygiens, elle était la seule fille du couple et elle aurait dut être marié pour assurer les bonnes relations avec une autre famille, mais à l'âge de seize ans elle fuit la demeure familiale pour éviter d'être vendu tel une esclave.
Elle passe quelques jours seuls à airer en ville, elle tombe finalement sur un jeune garçon qui la prend en pitié et qui la conduit à un groupe d'hommes et de femmes, des mercenaires, ils acceptent de la prendre avec eux, au début pour faire des tâches simples, mais Elphira n'es pas du genre à rester faire la cuisine sans rien dire, elle demande qu'on l’entraîne afin qu'elle puisse elle aussi être forte et utile. Elle passe quelques semaines à s’entraîner au maniement des armes blanches, elle n'est pas mauvaise loin de là elle à la technique et son agilité lui permette d'être très dynamique dans ses combats voir aérienne, mais la force lui manque, ses coups ne brise pas les gardes de ses entraîneurs et encore moins leurs armures. Finalement elle se tourne vers l'arc, cette arme fut une révélation, elle est parfaitement à l'aise avec, elle passe des mois à s’entraîner, elle vise de mieux en mieux, elle apprend à fabriquer ses propres flèches et elle finit au bout d'une année à rejoindre le groupe de mercenaire dans leurs missions. Après quelques années le groupe se sépare, certains prennent leurs retraites, d'autres sont tombés au combat ou trop blessé pour continuer, Elphira se retrouve donc seule une nouvelle fois, mais tous la remercie d'avoir apporté de la joie et de la bonne humeur au sein du groupe, il la couvre de cadeau avant leurs départ, lui offrant un arc hyrkanien d’excellente facture, un peu d'or, une armure de cuir renforcer de fer flambant neuve, quelques bijoux, et surtout deux robes de soie colorés, l'une rouge et or, l'autre violette et noire. En souvenir de ce groupe elle se fait tatouer sur le dos un soleil noir. Elle part donc seule louer ses services, mais elle ne rencontre pas un grand succès, c'est une petite jeune femme, plus belle qu'impressionnante et ce n'est pas ce que recherche ceux qui ont besoin de mercenaires. Elle va ainsi vivre difficilement pendant plusieurs années, au fil dès qu'elle elle va s'adonner au travail du bois, elle aime le bois c'est une matière noble qui demande beaucoup de travail et avec laquelle on peut faire de nombreuse choses aussi belle que solide. Un jour des esclavagistes on essayer de la capturer afin de la vendre à un bordel, elle les combattit mais c'est l'intervention d'une jeune femme qui la sauva de ce funeste sort, une guerrière protectrice qui comme elle ne supporte pas l'esclavagisme. Elphira resta avec cette femme du nom de Sanpai, elle l'accompagner en Sygia pour rosser des esclavagistes et des Settites fanatique et même piller quelques tombeaux, elle se lia d'une grande amitié pour elle si ce n'est plus.
Après un temps Sanpai quitta la Stygia et Elphira décida à contre cœur de rester pour continuer de libérer les esclaves et de leur permettre de choisir leurs vies. Elle n'oublia jamais ce temps passer aux côté de la guerrière et de ses "gros bras" comme elle les appelait. Elle finit par trouver des camarades qui partager sa cause et ils écumèrent ensemble les terres stygiennes pendant plusieurs années jusqu'à ce jour fatidique.      




Au matin le soleil chauffe la Stygie de ses rayons, Elphira se réveille doucement dans une tente remplis de ses camarades, elle récupère son arc qui trône contre le pilier central de la tente et bois les dernières gorgées d'une outre de vin. Elle part faire une toilette rapide dans l'oasis non loin.
Après une brève toilette, elle retourne réveiller ses comparses.

"Debout les fainéants, le soleil brille et on doit y aller si on veut pouvoir les attraper sur la route" Dit-elle d'une voie joyeuse mais autoritaire.

Après une demi-heure le groupe de six mercenaires avance dans le désert, fièrement monter sur de belles montures. Ils arrivent finalement en haut d'une dune de sable, ils regardent la route en contre bas et l'agitation qu'il y règne depuis leurs apparitions. Ils dégainent leurs armes, encoche leurs flèches et lance leurs chevaux à la charge.

"Ne tuer pas tous les esclavagistes gardez-en un ou deux" La voie d'Elphira est dure et son regard meurtrier.

Les six mercenaires combattent comme des lions, et après une vingtaine de minutes le combat se termine, l'un des mercenaires est mort, sur les sept esclavagistes trois vivent encore deux sont au sol en train de saigner et de demander pitié, le dernier est partis sur sa monture sans demander son reste, deux des mercenaires se sont lancer à sa poursuite. Elphira se dirige vers le chariot prison après avoir récupérer la clef sur un cadavre, elle ouvre celle-ci et dit d'un ton calme

"Vous êtes libres, prenez ce que vous voulez sur vos anciens geôliers et trouver votre voie" Elle affiche un beau sourire emplie de bonté.

Markhon le plus vieux du groupe de mercenaire dit d'une voie cassante "On vous laisse les deux derniers, nous on bougent, à cheval tout le monde les autres nous rejoindront au point de rendez-vous !"

Les mercenaires partir dans le désert une nouvelle fois, tous le sourire aux lèvres et riant, certains heureux d'avoir fait couler le sang, d'autre simplement d'être vivant et entourer d'amis. Elphira affiche un sourire joyeux, heureuse d'avoir mis une racler à des esclavagistes et d'avoir rendus la liberté à de pauvre gens.

"Sanpai serait fière de moi, elle doit être fourrer dans un tripot à dilapider son or, elle me manque . . ." Elle ricane toute seule se remémorant de bon moments aux côtés de son amie.

Après quelques heures à attendre près de l'oasis qui sert de point de ralliement au groupe de mercenaires, l’inquiétude commence à poindre devant le temps que mettent leurs camarades à revenir. Cette inquiétude ne dura pas longtemps, quelques minutes après le coucher du soleil des bruits de cavalier se font entendre non loin. Mais quelque chose cloche, il y a trop de bruit pour deux cavaliers solitaires, les mercenaires eurent à peine le temps de prendre leurs armes avant qu'un groupe d'une douzaine de cavaliers ne leurs tombes dessus, des soldats aux couleur de la cité de Khemi.
Malgré une défense acharner le combat fut de courte durée, Elphira et Markhon sont les seuls survivant encercler par les neuf cavaliers survivant.

"Je ne me rendrais jamais, la victoire ou la m..." Ce sont les derniers mots que cria Markhon avant de prendre un javelot dans la gorge.

Elphira, un képesh à la main et une dague dans l'autre se tiens debout de la haine dans les yeux, affichant toujours un sourire, mais un sourire carnassier, elle attend les soldats, lequel d'entre eux sera celui qui lui ôtera la vie . . .

Soudain le noir total, et une grande douleur sur l'arrière du crâne. Elle se réveille enchaîner dans une petite pièce puante, face à elle se tiens deux hommes, l'un en armure affichant un air sadique et l'autre portant de beaux vêtements colorés et des bijoux d'or et d'argent.

"Si vous la voulez faut payer" Dit le soldat en ricanant.
"Non je ne la veux pas, mais je veux qu'elle soit punie pour la perte de mes hommes et de ma marchandise, le fouet pourrait lui faire du bien et je connais un endroit parfait pour elle, un endroit où elle souhaitera ne jamais avoir vue le jour . . ."

Le riche marchand quitte alors la pièce, laissant le soldat seul avec Elphira. Il s'empresse alors de lui arracher sa tunique, il lui tire les cheveux en arrière et d'une petite voie il dit.

"Je vais te faire crier un peu avant de te laisser partir pour la fournaise"

Il lâche les cheveux d'Elphira et recul de quelques pas, un bruit de cuir se fait entendre. Elphira serre les dents sachant pertinemment que la morsure du fouet ne va pas tarder, mais elle ne lui fera pas le plaisir de crier . . .
Le coup se fait attendre longtemps, puis finalement le fouet claque l'air, une fois, deux fois, trois fois, quatre fois. Elphira crie les larmes ruisselant sur son visage, et elle finit pas perdre conscience, sa dernière pensée va à son amie. . .

Elle se réveille ensuite accrocher à une croix dans un désert brûlant.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum