Partagez
Aller en bas
Ahakmes
Date d'inscription : 28/01/2018
Messages : 31
Date de naissance : 02/07/1992
Age : 27

Identité du personnage
Nom du personnage: Sixtus
Métier (MTERP): Maître sculpteur
Voir le profil de l'utilisateur

Irkalam l'esclavagiste de kotali Empty Irkalam l'esclavagiste de kotali

le Ven 25 Mai - 17:06
[center]Irkalam l'esclavagiste de kotali Fiche_14

Irkalam l'esclavagiste de kotali Archit10
Nom du personnage :
texte
Age :
32 ans
Ethnie :
Hyperboréen
Religion :
Louhi
Alignement :
Neutre/Loyale
Métier MTERP :
Garde chiourme

Irkalam l'esclavagiste de kotali Fiche_13

Taille :
1m80
Poids :
86 Kg
Apparence :
Taint de peau très pâle, élancé, maigre
Personnalité :
Calme

Irkalam l'esclavagiste de kotali Fiche_15

Haloga, capitale de l'Hyperborée

De grands hommes aux teints pâles, blonds pour certains, rasés pour d'autres, tous avec des yeux verts.
Allure typiques des Hyperboréens, la bande d'homme approche du portail de la grande forteresse d'Haloga suivit par un homme encapuchonné et habillé d'une longue cape noir, enchainés au cou et aux poignées.
Un silence morbide accompagne la funeste troupes. Quelques hommes reste près du  prisonnier afin de surveiller le mystérieux captif qui semble avoir une valeur à la hauteur de l'équipement et de la robustesses de ses tortionnaires

Cette bande originaire de Kotali au vu de leurs manières et de leurs habits était une troupe d'esclavagiste assidus. Leur chef se nomme Irkalam, un homme grand et maigre, qui semble avoir la trentaine et qui au vu de ses cicatrices à de l’expérience au combat. Il ne porte nul autre surnom que  " L'esclavagiste des contrées de Kotali ". Ce titre il le doit à sa puissante négoce d'esclave installé dans un des campement de cette région.
Cela fait des années que son marché est florissant, et ce dernier à finit par intrigué des personnes même jusqu'au plus hautes sphères du royaume.
Maintenant la troupe de Kotali revient d'un long voyage en Stygia, mandaté par la Reine Vammatar elle même pour récupérer un esclave qui à priori semble avoir suscité les intérêts hyperboréenne.

L'esclave en question se nomme Ram'mun, et Irkalam sait juste de lui que c'est un mystique, qui s'intéresse de près où de loin aux vestiges achéroniens.

Irkalam n'est pas un homme pieu, mais il connait son pays, et il en connait sa reine Vammatar.
Ce n'est pas de la foi qu'il ressent, mais de la peur, alors pour se protéger du courroux de Louhi, la déesse de la mort qui en secret sert la reine Vammatar.
Il donne en offrande, à la guilde des sorcières, 1 fois par mois un cheptel complet d'esclaves de sa propre négoce. Les sorcières Hyperboréenne sont connu pour leurs atraits vis à vis de la mort.

La peur, voila ce qu'il le pousse à faire des offrandes et à citer quelques prières à Louhi.
Mais c'est aussi ce manque de piété qui dessinera son destin


Haloga cette immense forteresse n'est pas qu'une place forte, elle est aussi la capitale du royaume d'Hyperborée, un des plus anciens royaume de tout l'Hyboria. Continuellement à l'affut des prochains raids à perpétrer chez ses voisins du vannaheim et d'Asgard si ce n'est pour se défendre de ces derniers.
Désormais le royaume vit sous le joug de puissantes sorcières, " La Main Blanche ", leurs emprises sur l'Hyperborée est telle que la main blanche forme une des puissances archaïques les plus craintes dans les royaumes du nords.

Une fois entré dans l'enceinte de la forteresse la clique d'esclavagistes s'arrête devant les portes immenses d'un donjon à la fois imposant et terrifiant.

Un homme tout aussi grand que les autres mais aussi pâle que la neige ouvrit les portes pour sortir dans la coure vêtue d'une simple robe de cérémonie.
Cette homme se nomme Gilki, le chambellan de la forteresse d'Haloga, fidèle de la reine sorcière Vammatar d'Hyperborée

Irkalam sorti du groupe pour s'avancer vers l'hôte.

D'un ton glaciale Gilki prit la parole

Mes salutations Irkalam, avez-vous remplit votre mission ?

Oui, tenez.

Irkalam tend un parchemin à Gilki qui le déroule aussitôt afin de lire son contenu.

Acte de vente:
Stygia
Comptoir de Khémi

Par la présente, et sous la surveillance du clergé de Set
Moi, Ammnes chef du comptoir des ventes de Khémi j'atteste de la vente de l'esclave Ram'mun à Irkalam d'Hyperborée  des contrées de Kolari pour le compte de la reine Vammatar d'Hyperborée.

Description de l'esclave
Prénom Ram'mun
Nom Thalis
Ethnie : Stygien
Sexe Masculin
Taille 1 m77
Couleur de peau : Matte
Couleur des yeux : Marron
Signe distinctif : Porte sur tout le long de son dos, un tatouage qui représente un Serpent géant qui s'enroule autour d'un soleil à cinq branches

Passif : Occultiste Achéronien

Ammnes Dekt
Chef du comptoir des ventes de Khémi

L'hôte après avoir bien lu parchemin, fait signe à la bande de le suivre à l'intérieur du donjon.

De pièce en pièce, toutes aussi lugubre les unes que les autres et abordant toujours ce signe distinctif de la main blanche sur les tapisseries.
Le groupe finit par rentrer dans une immense pièce éclairé par des flammes bleus sortant d'immense braseros disposés tout le long de la pièce, ce qui lui rendit un air effrayant, accentué par le froid glacial qui semblait n'être propice qu'à cette pièce dans tout le donjon.

Au fond de la pièce se trouve un énorme trône taillé dans une pierre inconnu, ornementé par plusieurs cranes dans lequel, la reine Vammatar patiente en observant le groupe s'approcher.
La reine qui en l'apparence semble être une femme dans la force de l'âge présente une peau presque bleu comme un ton cadavérique.
Derrière le trône. Des hommes en armes avec comme simple protection des pagnes et quelques cuirasses mal entretenues reste immobile et observateur derrière leurs casques qui recouvre à moitié leurs visages laissant apparaitre leurs lèvres gercés, et leurs teint de peau aussi mystérieux que celui de la reine.

Tout ceci ne faisait qu'accentuer la peur à la vue de cette reine Sorcière

Le chambellan prend la parole, une fois arrivé auprès de Vammatar

Reine Vammatar, Irkalam des contrées de Kotali et ses sbires sont revenus avec ce que vous leur avait demandé, voici l'acte de vente.

La reine lis à son tour le parchemin tendu par son chambellan puis d'un geste de main elle fait appel à des hommes en armures qui sans la moindre délicatesse, arraches les chaines de l'esclave aux mains de son tortionnaire.

Irkalam et ses hommes se défendent bien de mimer le moindre mots, sachant où ils sont et à qui ils ont à faire.

Le chambellan se tourna vers Irkalam
Faites sortir vos hommes désormais nous n'avons plus besoin d'eux.
Irkalam exécute les ordres et fait congédié sa troupe d'un signe de main, cette dernière prend le chemin vers la sortie accompagnée d'une escorte d'hommes de la reine.

Une fois les portes refermés, Irkalam au pied du trône de la reine sous le regard de cette dernière et du chambellan

Gilki prend la parole

Au nom de la reine et de la main blanche je vous remercie pour ce long voyage en stygia et pour la transaction que vous avez fait la bas. Cet homme a bien plus de valeur que ce que vous ne pouvez imaginez.
Son savoir sera de la plus grande importance pour notre peuple.

Sur ces mots, une ombre s'approche d'Irkalam qui se dernier est tétanisé de peur
A la lumières des braseros cette ombre ne semblait être qu'une grande femme décharnée, avec de long cheveux gris aussi sec que de la paille masquant son visage, portant comme simple habit une robe grise.
Cette dernière agrippe le poignée d'Irkalam tout en récitant quelques mots a messe basse, pour ensuite refermé un étrange bracelet autour.
Aussitôt l'action faite cette femme étrange retourne dans l'ombre

Irkalam intérieurement craignait que cette personne soit Louhi la déesse de la mort, la sorcière, l'avatar de la main blanche.

D'un air désabusé le regard d'Irkalam se retourne sur le reine

Qu'est ce que cela veut dire ?

Au même moment des cris se font entendre au loin, dans la direction que ses compagnons ont prit pour sortir il y a quelques minutes.
Irkalam retourne son regard vers la reine qui lui répond.

Tu vas être envoyé en éxile, sur une terre inconnue et mystérieuse, prend cela pour un sacrifice, mais de celui-ci tu renaitra.
Ainsi tu continuera à servir la main blanche, la vie que tu menais jusqu'ici est révolue

C'est tout ce dont tu as à savoir

N'oublie pas ...

Gilki fait signe aux gardes de saisir Irkalam et de l'emporter hors du donjon, une fois arrivé dans la coure c'est avec effroi que l'esclavagiste aperçu les corps sans vie et mutilés de ses sbires jonchés sur le sol

Des hommes et femmes d'une allures macabres portant des robes marqué d'une main blanche entames des incantations auprès des cadavres sanguinolents

Se fut la dernière chose que vit Irkalam de l'Hyperborée avant de se faire bâillonner et encapuchonner pour être emmené très loin d'ici ...
Ahakmes
Date d'inscription : 28/01/2018
Messages : 31
Date de naissance : 02/07/1992
Age : 27

Identité du personnage
Nom du personnage: Sixtus
Métier (MTERP): Maître sculpteur
Voir le profil de l'utilisateur

Irkalam l'esclavagiste de kotali Empty Une aventure Bien trop courte

le Ven 25 Mai - 17:07

Un mois environs c'est écoulé entre l'arrivé de Irkalam sur les terres de l'éxil, et la fin tragique de ce dernier.

Malheureusement et de façon ridicule, Irkalam finit par rencontrer un accident qui eu raison de lui.
Irkalam était touché au bas ventre et à la jambe droite, de plusieurs piqûres de scorpions. Son corps commence à devenir brûlant, ses yeux se révulses, des vomissements ne font pas attendre, avant que ses compagnons décide d'aller d'urgence trouver un soigneur afin de sauver le malheureux.

Malgré l'intervention de la prêtresse Settite "Sothis ", l'antidote censé faire disparaitre l'effet du venin eu un échec critique.

L'amputation était la seul chose à faire pour sauver Irkalam de la nécrose qui commençait à s'agrandir sur tout le long de sa jambe.
Une opération particulièrement brutale permit àl'esclavagiste de rester en vie.

Irkalam reprit des forces après quelques jours de sommeilles, et prit la route du retour à son campement.

Il était peut-être trop tôt pour ce retour ...
Irkalam a finit son aventure dans son lit au campement. Son bracelet au pied de son lit avec quelques bouteilles de vins.
La nouvelle a été trop dur à accepter et Irkalam a donc décidé semble t'il, peut-être sous l'influence de l'alcool, de mettre fin à ses jours.

Ainsi Irkalam l'esclavagiste Hyperboréen de la région de Kotali, finit par quitté ses terres qui ont eu raisons de lui.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum