Les Mystères des Terres de l'Exil intègre son mod MTERP
Découvrez la FAQ dynamique

Partagez
Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 02/03/2018
Messages : 6
Date de naissance : 22/03/1991
Age : 27

Identité du personnage
Nom du personnage: Thylla Hallfredottir
Métier (TERPO): Aucun
Métier RP: Soldat/Garde
Voir le profil de l'utilisateur

Thylla Hallfredottir

le Sam 3 Mar - 12:03



Nom du personnage :
Thylla Hallfredottir
Age :
20 ans
Ethnie :
Vanir/Aesir
Religion :
Ymir
Alignement :
Chaotique/Neutre
Métier :
Guerrière



Taille :
Grande
Poids :
Normal
Apparence :
Grande et rousse aux yeux clairs, elle a une cicatrice horizontale sous l'oeil gauche et des cicatrices un peu partout sur le corps dû aux batailles et surtout à ses très nombreuses tentatives d'évasions dès le moment où elle a été capturée.
Personnalité :
Forte tête dans sa jeunesse, elle s'est tout de même calmée après avoir été capturée. Elle reste toujours bagarreuse, d'une mauvaise foi sans limite, et si elle doit taper quelqu'un, elle le fera de face pour être sûre de le voir avoir mal.



Thylla ne se rappel plus de son père, Kalf, elle était très jeune quand il est mort, mais elle sait que c'est parce que sa mère, Geirny, s'est battue avec force et courage qu'il l'a ramené dans son village pour en faire sa femme.

C'est une chose rare mais qui arrive entre les Vanir et les Aesir.
Et grandir dans un village Aesir quand on a les cheveux roux, ce n'était pas facile tous les jours !

Pourtant Thylla réussit à faire ses preuves lors d'un raid contre son village. Alors âgée d'une douzaine d'années, elle abattit quelques Vanir qui la prenaient pour l'une des leurs prisonnière des Aesir.

Malheureusement, sa mère mourut lors de ce raid, et sa perte la rendit plus hargneuse encore.

Au fur et à mesure des années, elle devint une guerrière forte et agile, et bien que toujours un peu mise à l'écart parfois, elle aimait son village et ceux qui y habitaient.

Elle s'entendait surtout avec les autres guerriers, et admirait la force de Joal Hallström, l'un des meilleurs combattant de son village.

Quand leur rivaux ont attaqué et détruit son village, elle fit le plus de mort possible dans les rangs adverses. Mais elle fut quand même capturée et emmenée loin.

Thylla ne fut pas vendue en esclavage car beaucoup trop sauvage pour les acheteurs, elle attaquait tous ceux qui l'approchaient et réussit un jour à tuer l'un de ses « propriétaires » lors d'une vente.

Ses geôliers la privèrent de nourriture assez longtemps pour l'affaiblir avant de la donner à un prêtre de Mitra.

Ce prêtre essaya d'être bon avec elle, mais sa fureur et sa honte d'avoir été réduite si bas fit qu'elle l'attaquait souvent et essayait de s'échapper. Mais le village où elle était, tout le monde savait qu'elle n'avait pas le droit de sortir du temple et ils la ramenaient plus où moins violemment auprès du prêtre.

Après une énième tentative d'évasion, et une fois bien ligotée, l'un des villageois ne la ramena pas directement au temple, mais préféra lui faire faire un détour par une ruelle sombre et très peu fréquentée...

Le prêtre pensa qu'elle s'était enfin faite à l'idée de sa vie au temple avant de se rendre compte qu'elle avait perdue de sa vivacité et surtout que son ventre s'arrondissait.

Pour lui, cette vie naissante était une bénédiction de Mitra pour son temple. Alors lorsqu'il trouva Thylla baignant dans une marre de sang après qu'elle se soit fait avortée à l'aide d'une aiguille à crochet, il la maudit.

Car pour lui, toute vie était précieuse, et cette barbare ingrate venait de souiller la sacralité de son temple.

Fou de colère, et pour la punir de son crime, il la fit soigner et envoyer en exile pour qu'elle y connaisse un sort pire que la mort.

_________________
Oleum perdidi !
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum