Les Mystères des Terres de l'Exil intègre les mods TERPO et MTERP
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

Eleresy Efnïr : La géante.

le Ven 17 Fév - 23:02
IDENTITÉ



Nom du personnage : Eleresy Efnîr
Age : 23
Ethnie : Aesir
Religion : Crom
Alignement : Loyal neutre

DESCRIPTIF

Taille :1m95
Poids : 75kg
Apparence : Les yeux d'un bleu glacial encadré par de long cheveux noir. Ce visage est montée sur un long corps musculeux blanc. Sur son épaule droite un étrange tatouage d'une tête de loup blanc sur lune noir. De nombreuses cicatrices sont présentes sur son corps, comme celle au dessous de son œil gauche...

Personnalité :
Soyez amicale et vous aurez son amitié, soyer un serpent et elle vous tuera sur le champs. Une loyauté à toute épreuve la caractérise. Son honneur a plus de valeur que de l'or. Tout ce qu'elle demande c'est une arme ou une forge. Guerrière accompli elle règle ses différents dans une arène .    

HISTOIRE
Comme à chaque début d' histoire il n'y avait que ténèbres. Pas une pensée traversa cet espace vide jusqu'au moment où une douleur sourde arracha la rêverie de la jeune femme. Quand elle ouvrit enfin les yeux elle se vie nue comme au premier jour couché sur le sable. Un simple regard lui suffit pour voir qu'elle avait été liée à une croix. Elle compris vite que c'est son poids qui avait fait céder ses liens de mauvaises factures.Sa bouche était remplie de sable et sa langue était aussi agréable à sa bouche qu'un bout de cuir. Elle rassembla les quelques forces de sa volonté pour se traîner vers une pierre sur laquelle reposait une gourde de cuire et une note. Elle but avidement le contenue de la gourde la vidant d'une traite. Sur la note de simple mots : "trouve les loups et tu vivras sale géant !". Ces mots n'avaient aucun sens pour elle... mais elle finit par regarder la note agrafer à son ventre. La douleur surgit enfin...
Après un court moment, elle commença à lire ce bout de papier usée... "Ci gît Eleresy Efnir la sang mêlé d'Aesir et de Cimmérien ! La dénommé géante ne doit être en aucun cas détacher de la croix ! elle est accusée de : Pillage sur un temple! Meurtre d'un prêtre ! Vol et saccage !"
Elle sut instinctivement qu'elle aurait ri, mais cela aurait été gaspillage de force. Elle se leva avec grande peine et commençât à marcher, longtemps (ce qui lui parut une éternité). Cependant, Crom n'avait pas très envie de la voir sur son territoire... Pas pour le moment du moins. Pendant qu'elle marchait en titubant elle pensa instinctivement qu'une mort pareille était indigne que seul la mort au court d'un combat était envisageable... Le sang battait dans ses tempes, ses yeux d'un bleu de glace se rétrécissait pendant que sa rage grondait. Elle n'était plus douée de réflection seul son instinct de survie primait. Si, il y avait eu un observateur ce jour là où le soleil brulait les peaux, il aurait vu un mirage en une grande femme à la peau blanche nue marchée avec la tête haute. Mais il n'eut personne évidemment...
Après un long moment elle trouva une oasis, victoire ! Mais quand sa soif fut étanchée son corps lui ordonna de se reposer... Elle se réveillât sans savoir combien de temps la fatigue lui avait enlevé. Le soleil commençât à prendre congé du ciel. Et c'est là qu'elle vit un corps inanimé à moitié dévoré. Elle se pencha sur l'infortuné et sans cérémonie aucune elle lui arracha ses possessions à savoir : un pantalon de jute et son épée de silex.
Décidément les dieux ne voulait pas la voir périr...Mais sa moitiée de cimmérien lui indiqua un danger sur sa gauche ! Elle plongea à la dernière seconde, sans doute trop affaiblit. Son assaillant était un reptile long de deux mètres et ses crocs luisait avec le peu de lumière que le soleil daigné laissé avant de se coucher. Eleresy avait deux choix attaqué ou ... non évidemment il n'y a qu'un seul choix. C'est alors qu'elle se jeta sur ce sac à main prisé par les civilisés! "Achlooooraaaaa" urla-t-elle en abaissant son arme de fortune. Le combat n'étant pas passionnant pour les initiés, on en parlera pas... À la fin de cet affrontement Eleresy rit à gorge déployer et se surprit à dire :"Pfff par Crom regarde la blessure que tu m'as infligée animal!" montrant de son doigt l'entaille sur son avant-bras. Mais son interlocuteur ne faisait plus partie des vivants.
Le jour suivant elle eut assez de ses seins qui la gênaient et coupa un bout de son pantalon de jute pour ce faire un bandeaux suffisamment large pour tenir cette poitrine indomptable! Suite à ça, elle croisa la route d'un duo particulier. L'un était cimmérien, ne disait rien en la toisant. Eleresy vit dans son regard un tempérament de feux, le corps du premier était semblable à une statue de bronze recouvert de cicatrises et de tatouages. Quand à la deuxiéme plus petite, semblait être un farfadet au côté de son compagnon de route. Mais elle irradiait d'une énergie improbable. Eleresy avait dans sa main son arme de fortune et de l'autre une poignée de sable pour aveuglé un possible attaquant... Ces deux personnages se présentèrent comme Nagaru (qu'Eleresy surnomma la petiote) et Tahmak (qu'elle nomma sans le savoir comme le colérique comme tous les autres). Ces deux là semblait abasourdie par le tatouage qu'Eleresy n'avait pas remarqué sur son épaule qui était le même que Tahmak. Une tête de loup blanc sur une lune noire. Soudain son esprit sembla partir vers un monde qu'elle ne connaissait pas et une image lui revient: Un champ vert, un groupe de guerrier autour d'elle. Ils sortirent leurs armes et comme une terrible bourrasque ils hurlent : ACHLORAAAAA ! Elle tient sa lance, elle est parmi ses frères... Son songe s'arrêta là, car ses deux interlocuteurs voulaient l'emmener vers une "louve". Quand elle se mit en position d'attaque. Nagaru la "petiote" se mit à lui dire que sa marque prouve qu'elle doit rejoindre les siens : les loups blancs! Sa curiosité prit le dessus et les suivirent. Nagaru et Tahmak ne mentirent pas.  Car une femme aux cheveux de feux l'accueillit avec : "Salutations je suis la louve..." Eleresy avait trouvé un foyer.


Dernière édition par Northlem le Mar 21 Fév - 9:59, édité 2 fois (Raison : c'est plus claire)
Invité
Invité

Re: Eleresy Efnïr : La géante.

le Mar 21 Fév - 11:15
Partie 2 : Le clan


Eleresy se rétablissait péniblement, mais cela ne l’empêchât pas de contribué à la tenue du clan. Elle aida dans un premier temps Vance le bâtisseur en lui apportant des pierres pour ses constructions. Eleresy reconnut le talent de cet homme quand elle le vit travaillé sur les masures du clan. Cet homme de création ne lui dit pas que la masure sur laquelle ils travaillèrent tout deux serait celle de la géante. Même si ce travail était fastidieux, il permit cependant à Eleresy de retravaillé ses muscles. La jeune femme était d’un naturel bavard, elle donna un surnom à tous les membres du clan. Les seuls moments où elle ne disait rien c’était pendant ses tours de gardes. Du haut de la colline à côté du cor d’alerte se tenait Eleresy , silencieuse et calme. Elle était semblable à une statue de pierre, s’adonnant à ses réflexions.
Quand le jour ou la petite masure fut fini, Eleresy prit Vance dans ses bras puissants en le remerciant avec des éclats de rire francs (comme à son habitude). C’est alors qu’une routine s’installa : le matin : exercice aux armes. L’après-midi chasse ou raide sur les campements de Darfaris voisin… Cette routine fut courte tout le monde le sais. Le premier visiteur fut un Darfari masqué (Eleresy le nommera la « goule » par la suite) qui se revendiqua marchand. La louve décréta que le marchand avait libre passage (du moment qu’il ne prenait pas trop ses aises). Eleresy ne comprit pas cette décision et l’indiqua clairement comme toute les autres fois. Mais la géante étais loyal alors elle laissa la « goule » circulé même si elle le surveillait du regard.
Après un différend avec Lucan (un autre membre du clan) elle trouva en lui un partenaire d’entrainement pour le matin. Elle crut voir en lui un amis. Oui elle le crut sincèrement. Ce qui nous permet de noté qu’Eleresy était d’un naturel sociable (enfin si vous étiez un loup…). Xeonya (qu’elle nomma la « chasseuse ») l’impressionnait avec sa maitrise de l’arc parfaite, ce qui lui valut des leçons de tire à l’arc. Que dire de plus, Skelligia la Brise-Mâchoire ne parlais jamais à Eleresy et leurs rares échanges entre les deux femmes se limitait avec un silence ponctué de regard inexpressif ou des insultes bien fleurit.  Tahmak quand à lui ne parlait et ne riait jamais et les seuls fois où Eleresy essayait d’instauré un échange elle ne reçut comme réponse que le vent des collines… Nagaru s’activait toujours auprès de la louve pour un oui ou pour un non. Eleresy riait en la voyant sauté par tout pour tel ou tel raison.
Cette image paisible de clan ne dura pas longtemps…


Dernière édition par Northlem le Mer 22 Fév - 1:05, édité 2 fois
Invité
Invité

Re: Eleresy Efnïr : La géante.

le Mer 22 Fév - 1:02
Partie 3 : la chute
Invité
Invité

Re: Eleresy Efnïr : La géante.

le Mer 22 Fév - 1:04
Partie 4: Asconia
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum