Les Mystères des Terres de l'Exil intègre les mods TERPO et MTERP
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : 16/02/2017
Messages : 51

Identité du personnage
Nom du personnage: Sothis
Métier (TERPO): Prêtre de Set
Métier RP: Esclavagiste
Voir le profil de l'utilisateur

Sothis

le Ven 17 Fév - 21:59
IDENTITÉ


Nom du personnage : Sothis
Age : La fraîche vingtaine, ou moins.
Ethnie : Stygienne
Religion : Set


DESCRIPTIF

Taille : 1m 55
Poids : 45 kg
Apparence : Selon les critères de Stygia d'où elle semble originaire, Sothis est une femme de taille moyenne. Ses cheveux sont longs et noirs, et sa peau est cuivrée.

Elle est de carrure plutôt frêle, mais semble souple et agile, sa façon de se mouvoir trahissant par ailleurs une certaine habileté dans les exercices nécessite équilibre et dextérité.

Ses traits sont assez juvéniles, et bien qu'elle ait un corps de femme faite, on devine qu'il n y a pas si longtemps que cela qu'elle n'est plus une enfant.

Ses traits aquilins, taillés à la serpe, lui confèrent un port altier qui dégage une certaine grâce mystique. Si l'on adjoint cela à sa taille fine, ses hanches galbées, et sa poitrine ronde, il est clair qu'elle pourrait tout à fait correspondre aux canons de beauté idéaux des femmes Stygiennes de haute naissance si ce n'était la teinte étonnamment sombre de sa peau.

Bien qu'elle semble rester en retrait fréquemment au gré des conversations, il devient vite évident qu'elle n'agit pas ainsi par timidité, mais bel et bien à cause de sa propension à réellement écouter autrui. Elle ne manque par ailleurs pas d'intervenir verbalement lorsqu'elle estime que c'est nécessaire, apportant parfois des conseils d'une rare sagacité ou des leçons de vie inhabituellement avisées pour une jeune femme de cet âge. Dotée d'un charisme certain et de comportements ne manquant pas de souligner des habitudes propres à la haute-société, elle a cependant l'intelligence de ne pas abuser de son statut à l'égard d'autrui, tant elle semble bien consciente que les Terres de l'Exil ne reconnaissent que la valeur réelle d'une personne, et pas celle que le sang ou les titres suffisent ailleurs à assurer.

Elle ne dispose a priori pas de tatouages, de cicatrices ou d'autres traits physiques particuliers, bien qu'un parfum caractéristique, mêlant harmonieusement la fraîcheur de l'aloè et la douceur entêtante du jasmin reste fréquemment dans son sillage. Ses yeux soulignés d'une fine couche de khôl sont cependant d'une couleur particulière laissant songer à de l'or en fusion, donnant à son regard un aspect troublant.

Perceptive, il n'est pas rare de la voir dresser la tête dans une direction comme si elle avait entendu quelque chose. Ces réflexes semblent être le fait d'une personne ayant l'habitude d'être aux aguets.

HISTOIRE

Il est difficile de retracer l'histoire de la jeune femme tant elle est discrète sur son passé, avant son arrivée dans les Terres de l'Exil.

Il est cependant bien plus aisé de se souvenir que son nom fût plus d'une fois sur toutes les lèvres dans le désert, comme celui d'une femme ayant réussi à s'affirmer comme un des meneurs les plus respectés de ces terres, dirigeant le clan Kheldoun d'une main de fer dans un gant de velours.

Nombreux furent ses ennemis et ses rivaux, la plupart ne sont aujourd'hui plus de ce monde, disparus ou morts dans des circonstances parfois spectaculaires, comme frappés par la destinée. C'est également le cas d'une quantité de prétendants qui ont tenté de s'accaparer le cœur (et la main) de la jeune femme, que ce soit par ambition ou par passion. Aucun n'aura pu conquérir la belle.

Certains se souviennent peut être qu'elle fût érigée au titre de Grande Prêtresse du clergé de Set, dispensant le savoir ésotérique de son clergé au gré d'affaires mystiques frappant les exilés pourvu que cela soit demandé dans le respect, sur lequel elle a toujours été intraitable. A ce titre, elle disposait d'une autorité morale sans partage sur les fidèles du Dieu Serpent, mais agissait de façon bien plus modérée que ce qui est habituellement attendu des hauts dignitaires de ce clergé maléfique. On entendra qu'il s'agissait d'un bienfait permettant de refréner les pulsions des fanatiques, d'autres penseront que tout ceci était en fait une mascarade, un savant calcul... La vérité est peut être entre les deux ?

Quelle que soient les histoires que l'on conte sur Sothis, le fait qu'elle ait disparu si longtemps, survécu à son clan défunt après que les cataclysmes aient frappé les Terres de l'Exil, et qu'elle réapparaisse ainsi de nulle part, dans le dénuement le plus total, mais toujours déterminée à survivre, pourrait bien mener certains à se poser des questions sur la mystérieuse jeune femme... L'avenir dira s'ils connaîtront les réponses.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum